Le Sénat adopte le projet de loi créant les emplois d'avenir

L'intérieur du sénat. L'intérieur du sénat.[JOEL SAGET / AFP]

Le Sénat a adopté mardi soir à son tour, après l'Assemblée nationale, le projet de loi créant des emplois d'avenir pour des jeunes pas ou peu qualifiés.

L'ensemble de la majorité de gauche a voté pour le texte. Quelques UMP comme l'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, Alain Fouché ou Fabienne Keller l'ont approuvé. Le reste de l'UMP a voté contre tandis que la majorité des centristes s'est abstenue.

Pour Ronan Kerdraon (PS) "François Hollande avait érigé la jeunesse comme priorité, ce soir c'est chose faite, nous sommes fiers. Nous avons fait oeuvre utile". "C'est un message d'espoir que nous voulons donner à la jeunesse" a renchéri le patron des sénateurs PS, François Rebsamen.

L'écologiste Jean Desessard s'est réjoui que le gouvernement "malgré la crise accorde son attention au social" et en particulier de "la place donnée au suivi personnalisé dans la formation des jeunes".

Pour Marie-Hélène Des Esgauls (UMP) "le gouvernement se tourne vers le passé et revisite les emplois aidés" en regrettant que le privé ne soit pas concerné par ces emplois.

Le centriste Hervé Marseille s'est dit "dubitatif" jugeant que ces emplois seraient "difficiles à péréniser" pour les collectivités territoriales mais s'est félicité du "renforcement du volet formation".

A lire également : 

Les emplois d'avenir comment ça marche

Raffarin votera les emplois d'avenir

Emplois d'avenir les centristes posent leurs conditions

Vous aimerez aussi

Automobile Blanquefort : Ford préfère fermer l'usine plutôt qu'une reprise
Pauvreté : encore un problème majeur en France en 2018
Social Pauvreté : encore un problème majeur en France en 2018
Social Grève du mardi 9 octobre : quelles perturbations à la SNCF et la RATP ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles