Ayrault et les ministres EELV : "On discute et après on est solidaire"

Cécile Duflot et Jean-Marc Ayrault le 25 septembre 2012 à Rennes [Jean-Francois Monier / AFP] Cécile Duflot et Jean-Marc Ayrault le 25 septembre 2012 à Rennes [Jean-Francois Monier / AFP]

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré jeudi soir que la règle "On discute et après on est solidaire" s'appliquait à son gouvernement, en référence à ses deux ministres écologistes et à leur positionnement à l'égard du traité budgétaire européen.

"Tout gouvernement a une règle. C'est +On discute et après on est solidaire+. C'est le cas", a-t-il dit sur France 2, en rendant hommage au travail de ses ministres Cécile Duflot (Logement) et Pascal Canfin (chargé du Développement), mis en difficulté par le vote du conseil fédéral d'EELV prônant le rejet du traité, samedi dernier.

"Ils font un travail formidable", a-t-il dit.

"Ce que je demande aux membres de mon gouvernement, c'est d'être solidaires de ce que décide ce gouvernement", a souligné Jean-Marc Ayrault.

Cécile Duflot et Pascal Canfin "ont participé à la réunion du Conseil des ministres qui a adopté le projet de loi de ratification" du traité européen, la loi organique et le "paquet" qu'il entend présenter mardi prochain devant l'Assemblée nationale, a poursuivi Jean-Marc Ayrault.

Le Premier ministre a ironisé alors qu'on lui faisait remarquer que Cécile Duflot s'était contentée de déclarer qu'elle était solidaire du gouvernement sur une ratification du traité budgétaire européen, sans se prononcer sur le texte lui-même.

"Je n'attends pas de Cécile Duflot qu'elle dise, +je ne suis plus écologiste et je vous demande, Monsieur le Premier ministre, de devenir écologiste à ma place et, moi, je vais devenir socialiste+", a-t-il lancé.

Vous aimerez aussi

Les «gilets jaunes» ont peu d’espoir dans les futures annonces d’E. Macron
Politique Les «gilets jaunes» fondent peu d’espoir dans les futures annonces d’Emmanuel Macron
Suicides des forces de l'ordre : Christophe Castaner veut renforcer la prévention
Gouvernement Suicides dans la police : Christophe Castaner veut renforcer la prévention
Sécurité Plan national de prévention de la radicalisation : le gouvernement fait le bilan

Ailleurs sur le web

Derniers articles