Bernadette Chirac revient sur le devant de la scène

Jacques et Bernadette Chirac le 19 janvier 2007 à l'Elysée [Patrick Kovarik / AFP/Archives] Jacques et Bernadette Chirac le 19 janvier 2007 à l'Elysée [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Bernadette Chirac, épouse de l'ex-chef de l'Etat, Jacques Chirac, sera présente sur l'émission "300 choeurs pour + de vie" aux côtés de Michel Drucker, lundi prochain sur France3. L'ancienne Première dame de France en a profité pour venir se confier ce matin, au micro d'Europe 1.

Faut-il un statut pour la Première dame, demande-t-on à celle qui a passé douze ans à l'Elysée ? "Réponse : non", tranche-t-elle. "C'est inutile, il me semble qu'il faut rester relativement humble et toute la lumière doit se faire par rapport au chef de l'Etat, à ce qu'il veut engager comme réformes, à ce qu'il peut faire pour la France. L'épouse doit rester très attentive", selon elle.

"L'épouse : il faudrait les élire alors ?", a ironisé la conseillère générale de Corrèze.

Interrogée sur le désir de Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, de rester journaliste, elle a refusé de commenter: "je n'ai rien à dire - mais rien ! - sur ce sujet, chaque épouse crée elle-même, par rapport à sa personnalité, ses goûts, la place qu'elle veut occuper. Un point c'est tout".

L'ancienne Première dame s'est exprimer sur le sort de l'ancien président, Nicolas Sarkozy. "Plus tard, je pense que Nicolas Sarkozy reviendra. Je le pense" a-t-elle confié.

Bernadette Chirac éprouve de l'admiration pour cet homme politique. "Il a une très très grande capacité. C'est un travailleur acharné. Il a montré dans les débuts de la crise, la vitesse à laquelle il fait venir tous les banquiers. Il s'est situé en premier. Je le connais beaucoup, depuis très longtemps" a-t-elle expliqué.  Avant d'ajouter : "Je connais aussi Carla et j'ai beaucoup de chance."

Quand à son mari, "il va bien comme un homme de 79 ans qui aura 80 ans le 29 novembre".

Elle a rappelé la citation de de Gaulle "la vieillesse est un naufrage". "Je continue à le penser", a dit Mme Chirac.

La maladie de l'ancien président ? "Quelle maladie ?", objecte son épouse. "Vous savez, la maladie, c'est quelque chose de très mystérieux".

"Il n'a jamais fait de sport", a relevé l'ex-Première dame. "Je ne trouve pas du tout que ce soit une recommandation à donner".

Vous aimerez aussi

Emmanuel Macron va annoncer les mesures prises post-grand débat.
Réformes Annonces d’Emmanuel Macron : à quoi faut-il s’attendre ?
LFI et EELV souhaitent la création d'une force européenne de sauvetage des migrants en Méditerranée, quand LR veulent qu'ils soient systématiquement ramenés sur les côtes africaines.
Politique Elections européennes : les propositions des partis sur l’immigration
Nathalie Loiseau, qui fait campagne sur la lutte contre le populisme, a tenté mardi d'éteindre l'incendie provoqué par la révélation de sa présence sur une liste d'extrême droite à Sciences Po en 1984.
Politique Élections européennes, en direct : LREM et le RN toujours en tête des sondages

Ailleurs sur le web

Derniers articles