Hollande estime que le budget 2013 est "porteur de redressement"

François Hollande le 25 septembre 2012 [Emmanuel Dunand / AFP/Archives] François Hollande le 25 septembre 2012 [Emmanuel Dunand / AFP/Archives]

François Hollande a salué vendredi lors du Conseil des ministres un projet de budget 2013 "porteur de redressement", a rapporté la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

Le Conseil des ministres a adopté vendredi le projet de loi de finance 2013.

Au cours de ce Conseil, "le président de la République a souligné combien ce projet de budget est porteur de redressement, de rétablissement de nos comptes et de retour à la croissance", a déclaré Mme Vallaud-Belkacem lors de son point-presse hebdomadaire.

Selon elle, "le président de la République a qualifié ce budget de budget de combat qui vise à résorber les déficits, améliorer notre performance économique et à rétablir la justice".

"Un budget n'est rien s'il n'est pas accompagné d'une volonté politique", a ajouté le chef de l'Etat, pour qui ce sont "les ménages les plus aisés" et les grandes entreprises qui seront "affectés" par les hausses d'impôts prévues par ce projet de loi de finance, qui vise la réduction du déficit à 3% du PIB en 2013.

"Le redressement du pays passera par l'effort fait sur l'éducation, la justice, l'emploi et le logement", a également souligné M. Hollande au cours du Conseil, selon la porte-parole. "Ces priorités sont les conditions pour une vie meilleure", a-t-il fait valoir.

"Nous ne sommes pas là pour être des argentiers mais pour faire des choix", a également expliqué le président de la République, assurant que ni "la demande, ni l'offre productive" seraient affectées par ce PLF.

Vous aimerez aussi

Dès sa nomination, le ministre s'est rendu auprès de policiers des Lilas, en Seine-Saint-Denis.
Ministère de l'Intérieur Les missions de Christophe Castaner
Le président de la République Emmanuel Macron (C) préside le conseil des ministres, le 17 octobre 2018 à Paris [Francois Mori / POOL/AFP]
Politique Macron met la pression sur le gouvernement remanié
Avec ce grand chambardement, l’Elysée espère donner une nouvelle impulsion à un quinquennat en perte de vitesse.
Remaniement Place à la nouvelle équipe gouvernementale

Ailleurs sur le web

Derniers articles