Des femmes soutiennent Copé dans une tribune

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé à Marcq-en-Baroeul, le 27 septembre 2012 [Denis Charlet / AFP/Archives] Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé à Marcq-en-Baroeul, le 27 septembre 2012 [Denis Charlet / AFP/Archives]

Une soixantaine de femmes de l'UMP, cadres du parti, élues locales ou parlementaires, appellent, dans une tribune à paraître lundi dans Le Figaro, à voter pour Jean-François Copé dans la course à la présidence de l'UMP.

"Nous croyons qu'il est l'homme de la situation, non seulement pour poursuivre la rénovation profonde de notre parti, qu'il a déjà engagée depuis deux années, mais aussi pour faire avancer la cause des femmes pour laquelle il se bat, avec nous, depuis longtemps", assurent les signataires.

En tête de la liste des signataires: les anciennes ministres Rachida Dati, Nadine Morano, Nicole Ameline, Marie-Anne Montchamp, Marie-Josée Roig et Catherine Vautrin, mais aussi la présidente du Parti chrétien-démocrate Christine Boutin et les députées Michèle Tabarot et Marie-Jo Zimmermann.

La tribune souligne que Jean-François Copé "a été aux avant-postes pour porter de nombreuses avancées législatives dont les femmes profitent aujourd'hui", citant la loi sur la parité dans les conseils d'administration ou celle interdisant le port du voile intégral (niqab, burqa).

Les signataires assurent également que "c'est grâce à lui que des postes de vice-président de l'Assemblée nationale et de président de commission ont été dévolus à des femmes" et que "c'est par sa volonté que l'équipe dirigeante de l'UMP est aujourd'hui paritaire et que le Bureau politique s'est largement féminisé".

A lire également : 

35 femmes parlementaires soutiennent Fillon

Vous aimerez aussi

Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le 28 février 2019 à Hanoï [Saul LOEB / AFP]
Etats-Unis Donald Trump accuse son ex-avocat Michael Cohen d'avoir «beaucoup menti» devant le Congrès
Etats-Unis Pour son ex-avocat, Donald Trump est «un raciste, un escroc et un tricheur»
Donald Trump prononce son discours sur l'état de l'Union devant le Congrès le 30 janvier 2018  [SAUL LOEB / AFP/Archives]
Etats-Unis Donald Trump face au Congrès, le mur en toile de fond

Ailleurs sur le web

Derniers articles