Laurent à propos de Copé : "cet homme est dangereux"

Pierre Laurent, secrétaire nationale du PCF, le 26 août 2012 à Saint-Martin-d'Hérès, près de Grenoble [Jeff Pachoud / AFP/Archives] Pierre Laurent, secrétaire nationale du PCF, le 26 août 2012 à Saint-Martin-d'Hérès, près de Grenoble [Jeff Pachoud / AFP/Archives]

Pierre Laurent, secrétaire nationale du PCF, interrogé dimanche dans l'émission "Tous politiques" AFP/France Inter/Le Monde à propos des déclaration de Jean-François Copé sur le "racisme anti-blanc" a déclaré que "cet homme est dangereux".

"Cet homme est dangereux et malheureusement à droite, en ce moment, il n'est pas le seul", a déclaré le dirigeant communiste.

"C'est très inquiétant, très profondément, je suis un républicain et les déclarations de Jean-François Copé sont une déclaration de guerre contre la République", a ajouté le sénateur de Paris.

"Nous avons besoin d'exactement l'inverse parce que si on suit les déclarations de Jean-François Copé, ça va être la guerre partout, la guerre dans la société, la guerre dans les quartiers, c'est une folie totale", a-t-il insisté.

Il a jugé que "nous avons besoin de rassembler le pays pour sortir ensemble de la crise surtout pas de cette voie extrêmement dangereuse".

Entendant "briser un tabou", Jean-François Copé, secrétaire général et candidat à la présidence de l'UMP, dénonce dans son livre "Manifeste pour une droite décomplexée" à paraître le 3 octobre (Fayard), le "racisme anti-blanc" qui serait apparu dans certains quartiers difficiles.

Vous aimerez aussi

Politique La direction du PCF désavouée avant le congrès
Les personnes arrêtées s'étaient rendues en Turquie en tant qu'observateurs des élections qui se déroule le 24 juin 2018 [ADEM ALTAN / AFP]
Élections Turquie : une sénatrice et deux militants communistes français arrêtés pendant quelques heures
Politique A la Fête de l'Huma, les communistes réfléchissent à leur «révolution»

Ailleurs sur le web

Derniers articles