Le Maire comprend la manifestation de dimanche

L'ancien ministre Bruno Le Maire à Samoens le 15 septembre 2012 [Philippe Desmazes / AFP/Archives] L'ancien ministre Bruno Le Maire à Samoens le 15 septembre 2012 [Philippe Desmazes / AFP/Archives]

L'ex-ministre UMP Bruno Le Maire a jugé dimanche sur Radio J "compréhensible" la manifestation organisée dans l'après-midi contre le traité budgétaire européen qui n'a, selon lui, pas du tout été renégocié par François Hollande comme le chef de l'Etat s'y était engagé.

Interrogé au Forum de Radio J sur cette manifestation organisée par des partis situés à la gauche du PS, des syndicats et des associations, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a répondu: "Je la trouve logique, compréhensible."

Selon lui, le Front de Gauche (PCF et Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon) "a été dupé de bout en bout" par M. Hollande. "François Hollande, il leur avait dit, répété, +je modifierai le traité, j'irai voir Merkel+, et résultat: zéro modification!" a fustigé le député de l'Eure.

"On a mis à côté (du traité) un pacte pour la croissance qui ne mange pas de pain, avec de bonnes déclarations d'intention. C'est comme si vous demandiez à un cycliste s'il préfère avoir du soleil pour courir, il vous répondra oui!" a ironisé M. Le Maire.

"François Hollande avait dit aussi +mon ennemi, c'est la finance+. Aujourd'hui, les mesures d'encadrement de la finance, de régulation, tout ça est passé à la trappe!" a-t-il dénoncé.

"Je comprends que le Front de Gauche se sente floué. Il avait dit +nous allons interdire les licenciements, nous allons éviter la fermeture de Florange+, et qu'est-ce qui se passe? Une catastrophe industrielle!" a fustigé l'ancien ministre.

"Ce gouvernement est en train de décourager l'esprit d'entreprise dans ce pays", a déploré M. Le Maire, accusant aussi l'équipe Ayrault "d'ériger le mensonge en principe de gouvernement", notamment en affirmant que 9 Français sur 10 ne seront pas concernés par les nouvelles hausses d'impôts prévues pour 2013.

Il a dénoncé une "politique du sapeur Camembert qui consiste à nier les réalités et à piocher dans les poches des Français", au lieu de réduire les dépenses, s'attaquer au problème de compétitivité de l'industrie française et alléger le coût du travail.

A lire également sur DirectMatin.fr :

La gauche de la gauche manifeste dimanche à Paris

Vous aimerez aussi

Mort d'Adama Traoré: nouvelle manifestation à Paris pour dénoncer "un mensonge d'Etat"
marche Mort de Adama Traoré: nouvelle manifestation à Paris pour dénoncer un «mensonge d'Etat»
Politique Laurent Berger : «Il y a un problème de verticalité du pouvoir»
Manifestation Mobilisation syndicale : entre 160.000 et 300.000 manifestants dans toute la France

Ailleurs sur le web

Derniers articles