Près d'un sympathisant de l'UMP sur trois pour une alliance avec le FN

Des militants de l'UMP lors du débat de l'entre deux tours lors de l'élection présidentielle, le 2 mai 2012 à Lille [Denis Charlet / AFP/Archives] Des militants de l'UMP lors du débat de l'entre deux tours lors de l'élection présidentielle, le 2 mai 2012 à Lille [Denis Charlet / AFP/Archives]

Près d'un sympathisant de l'UMP sur trois est favorable à une alliance avec le FN dans la perspective des prochaines élections, selon un sondage OpinionWay pour le Figaro à paraître jeudi.

A la question: "avec qui souhaitez-vous que l'UMP s'allie dans la perpective des prochaines élections", 30% des sympathisants UMP interrogés se prononcent pour une alliance avec le FN (68% contre et 2% ne se prononcent pas). Ils sont 73% à se déclarer favorables à une alliance avec l'UDI de Jean-Louis Borloo et 50% avec le MoDem de François Bayrou.

Une répartition qui recouvre leur positionnement politique puisque 29% d'entre eux se disent "très à droite", 32% "à droite", 33% "au centre-droit" et 5% au "centre" et à "gauche".

Sur les actions à entreprendre, 66% estiment qu'il faut "réformer en profondeur la société française", 21% l'aménager sur quelques aspects et 12% la tranformer radicalement (1% ne se prononce pas).

Parmi les grands thèmes en débat, 96% sont pour que les chômeurs soient obligés d'accepter un emploi après une formation qualifiante financée par l'Etat, 92% pour inscrire dans la Constitution le principe de la limitation des dépenses des collectivités locales et 88% pour interdire le cumul des mandats.

Ils sont 84% pour imposer les exilés fiscaux à hauteur de ce qu'ils auraient payé en France, 79% pour la suppression des 35 heures, 78% pour la suppression de l'Aide médicale d'Etat pour les étrangers sans-papiers et 76% pour l'instauration d'une dose de proportionnelle aux législatives.

Enfin, interrogés sur l'organisation de primaires ouvertes (aux sympathisants, ndlr) pour la présidentielle de 2017, 85% s'y disent favorables et 14% opposés (1% nsp).

Sondage réalisé du 27 septembre au 1er octobre sur un échantillon de 523 sympathisants de l'UMP interrogés en ligne, issu d'un échantillon représentatif de la population française de 2.213 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas). La marge d'incertitude est de 2 à 5 points

Vous aimerez aussi

Culture Baromètre : 48 % des français déclarent assister à un spectacle ou concert au moins une fois par an
Espagne Manuel Valls en dernière position pour la mairie de Barcelone, selon un sondage
Environnement Sondage CNEWS-Sud Radio : les Français inquiets pour le réchauffement climatique

Ailleurs sur le web

Derniers articles