Pellerin promet "d'ajuster" la fiscalité pour les créateurs d'entreprises

Fleur Pellrin en visite à l'usine Airbus de Toulouse, le 24 septembre 2012 [Remy Gabalda / AFP/Archives] Fleur Pellrin en visite à l'usine Airbus de Toulouse, le 24 septembre 2012 [Remy Gabalda / AFP/Archives]

La ministre déléguée aux PME Fleur Pellerin a promis jeudi des aménagements fiscaux face à la grogne des créateurs d'entreprises contre l'alignement de l'imposition des revenus du capital sur ceux du travail décidé par le gouvernement dans son projet de budget 2013.

"Aujourd'hui, le taux maximum (sur les plus-values de cessions de titres, NDLR), c'est 58%, et avec les discussions que nous allons avoir, nous allons ajuster pour faire en sorte qu'il n'y ait pas quelque chose de très pénalisant pour la création d'entreprise et l'innovation", a-t-elle déclaré sur RMC.

La ministre de Bercy et son homologue de l'Economie Pierre Moscovici doivent recevoir, à 16 heures, jeudi des représentants des entrepreneurs, notamment de jeunes créateurs de start-up (les "Pigeons") qui s'estiment pénalisés par les projets fiscaux du gouvernement.

Deux pistes d'aménagement sont à l'étude, a expliqué Mme Pellerin, dont une modulation de l'abattement prévu pour les créateurs d'entreprises qui réinvestissent 80% de leur plus-value.

Le gouvernement pourrait également "accélérer dans le temps" l'abattement qui encourage la détention longue de titres, "pour que vous puissiez bénéficier du dispositif plus tôt", a-t-elle dit.

Des jeunes entrepreneurs se sont insurgés depuis la présentation, vendredi, du projet de loi de finance qui se traduirait, selon eux, par des taxations supplémentaires concernant leurs activité.

À suivre aussi

Femmes «Grenelle des violences conjugales» : ce que veulent les associations
Le président Emmanuel Macron à son arrivée à Saint-Raphaël (Var) le 15 août 2019 pour les célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence [ERIC GAILLARD / POOL/AFP]
Politique Les chantiers qui attendent Emmanuel Macron à la rentrée
La ministre de la Justice Nicole Belloubet le 3 juillet 2019 à Paris [ludovic MARIN / AFP/Archives]
Gouvernement Affaire Epstein : Nicole Belloubet recadre Marlène Schiappa et Adrien Taquet

Ailleurs sur le web

Derniers articles