Victoire de la droite aux législatives partielles

Patrick Devdjian, le 16 décembre au soir, à Antony Patrick Devdjian, le 16 décembre au soir, à Antony[François Guillot / AFP]

L’UMP n’a pas fait carton plein, mais la droite oui, hier soir lors des élections législatives partielles organisées en région parisienne et dans l’Hérault.

Le député UMP Patrick Devedjian a été réélu avec 60,03 % des voix dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine face à Julien Landfried un candidat MRC soutenu par le PS (39,97 %).

Dans l’Hérault, le parti de droite a ravi un poste de député au PS. Elie Aboud a été élu avec 61,91 % des voix, contre 38,09 % à la députée socialiste sortante Dolorès Roqué.

Enfin, dans le Val-de-Marne, c’est le dissident UMP qui l’a emporté. Sylvain Berrios a devancé le député sortant Henri Plagnol (UDI investi par l’UMP).

Immédiatement, l’ex-Premier ministre François Fillon a estimé que, selon lui, ces résultats marquaient une «défiance à l’égard d’une majorité sans cap et sans leadership».

 

Lire aussi sur DirectMatin.fr : 

Un accord de sortie de crise se dessine à l'UMP

À suivre aussi

scrutin Elections municipales 2020, en direct : Marlène Schiappa dénonce des opposants «très menaçants» lors d'une réunion électorale
Un «droit de réserve» en cours depuis le 1er septembre.
Municipales 2020 Quelles sont les règles à respecter pour les maires candidats à leur réélection ?
Élections Municipales 2020 : Paris, Lille, Marseille, Lyon... Le point dans les grandes villes

Ailleurs sur le web

Derniers articles