Un arrêté fixe l'indemnité du président du CSA

L'indemnité du président du CSA a été fixée par un arrêté qui confirme une décision ministérielle de 2008 L'indemnité du président du CSA a été fixée par un arrêté qui confirme une décision ministérielle de 2008 [THOMAS SAMSON / AFP]

La nomination récente à la tête du CSA d'Olivier Schrameck - ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin - avait suscité un début de controverse. La lecture littérale d'un arrêté relatif à son indemnité aurait pu la relancer.

Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) perçoit une indemnité de 100.500 euros. L'arrêté relatif à cette indemnité, adopté le 1er février, vient d'être publié au Journal Officiel. Le dernier arrêté, qui remonte à 2002, l'avait établie à 55.307 euros.

Mais au CSA, on précise qu'Olivier Schrameck touchera la même indemnité que Michel Boyon, son prédecesseur. En effet, l'indemnité du président du CSA avait été portée à 100.500 euros en 2008 à la suite d'une décision ministérielle. L'arrêté du JO ne viendrait qu'entériner une décision déjà ancienne.

Outre cette indemnité, le président du CSA touche un salaire fixe de 83.000 euros dont le montant est calculé sur la base du point d'indice de la Fonction Publique.

 

Et aussi sur DirectMatin.fr : 

Olivier Schrameck promet indépendance et impartialité

À suivre aussi

Télévision Davantage de pubs, de films... Ce que la réforme de l'audiovisuel pourrait changer
Interview Françoise Nyssen : «On ne touche pas» à la redevance audiovisuelle
Audiovisuel : la reforme de Françoise Nyssen
Médias Audiovisuel : la réforme de Françoise Nyssen

Ailleurs sur le web

Derniers articles