Le Maire: la parole de Hollande "sonne faux", mais la droite doit être humble

Bruno Le Maire le 20 février 2013 à Paris [Patrick Kovarik / AFP/Archives] Bruno Le Maire le 20 février 2013 à Paris [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

L'ancien ministre UMP Bruno Le Maire a assuré vendredi que la parole du président François Hollande "sonne faux", tout en estimant que son camp doit beaucoup travailler pour "redevenir un espoir".

Sur France Info, le député de l'Eure a assuré, à propos de la conférence de presse du chef de l'Etat la veille: "C'est une parole qui sonne faux. C'est une parole qu'on n'écoute plus, parce qu'il a dit tellement de choses et il a fait tellement le contraire que plus personne ne peut le croire".

L'élu d'opposition a demandé ainsi où étaient les "chocs de compétitivité" et "de simplification" qui avaient été promis par M. Hollande.

"La droite républicaine a une responsabilité écrasante: préparer une alternance à François Hollande, à ce gouvernement qui n'a ni cap ni vision pour le pays", a-t-il assuré. "Nous avons un travail considérable à faire pour redevenir une force d'espoir". "Nous devons faire preuve d'humilité".

Ca ne sera fera "pas en quelques mois. Travaillons, travaillons, travaillons" car "nous n'avons pas encore retrouvé une crédibilité suffisante", a-t-il dit.

À suivre aussi

Impôts L'intelligence artificielle a permis au gouvernement de récupérer 640 millions d'euros de fraude fiscale
C'est le Belem construit en 1896, ici à Rabat au Maroc le 16 octobre 2009, qui a inspiré Jean Zanuttini [ABDELHAK SENNA / AFP/Archives]
Économie Transport maritime : des start-up françaises misent sur le vent
Économie 13 conséquences concrètes du Brexit

Ailleurs sur le web

Derniers articles