Moscovici confirme que Cahuzac perçoit encore ses indemnités de ministre

L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, sur le marché de Villeneuve-sur-Lot le 11 mai 2013 [Joelle Faure / La Dépêche du Midi/AFP/Archives] L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, sur le marché de Villeneuve-sur-Lot le 11 mai 2013 [Joelle Faure / La Dépêche du Midi/AFP/Archives][[Joelle Faure / La Dépêche du Midi/AFP/Archives]

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, mis en examen après avoir détenu un compte bancaire à l'étranger, perçoit toujours ses indemnités de ministre, comme prévu par la loi pendant les six mois suivant une démission, a confirmé vendredi le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

"Il a choisi de les toucher", a-t-il indiqué sur RTL.

"Le Premier ministre lui a demandé de ne pas le faire. Nous n'avons pas les moyens d'interrompre cela, c'est légal", a expliqué M. Moscovici.

Selon lui, ce choix relève de "la même logique, celle d'un homme qui n'en fait un peu qu'à sa tête".

Jérôme Cahuzac a démissionné de son poste de ministre délégué au Budget le 19 mars au moment de l'ouverture d'une information judiciaire le visant pour blanchiment de fraude fiscale. Deux semaines plus tard, il a avoué détenir un compte bancaire secret à l'étranger et a été mis en examen.

À suivre aussi

Marc Fesneau : «Il faut que la réforme soit comprise par les Français»
Retraites Marc Fesneau, ministre chargé des Relations avec le Parlement : «Il faut que la réforme soit comprise par les Français»
«Je veux bien tous les jours me faire appeler président des riches, je ne le suis pas et je ne suis pas le défenseur de qui que ce soit», a déclaré Emmanuel Macron.
Gouvernement Emmanuel Macron réaffirme qu'il n'est «pas le président des riches»
Emmanuel Macron en visite à Dunkerque le 20 janvier 2020. [Denis Charlet / POOL/AFP]
Politique Moisson d'investissements pour Emmanuel Macron et le gouvernement, qui accueillent 200 patrons du monde entier

Ailleurs sur le web

Derniers articles