Pour Désir, Cahuzac "a pris la bonne décision"

Le premier secrétaire du parti socialiste, Harlem Désir (d) le 5 avril 2013 à Limoges [Pascal Lachenaud / AFP/Archives] Le premier secrétaire du parti socialiste, Harlem Désir (d) le 5 avril 2013 à Limoges [Pascal Lachenaud / AFP/Archives]

Le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a jugé dimanche que Jérôme Cahuzac avait "pris la bonne décision, conforme à ses engagements", en ne se représentant pas à la législative partielle dans sa circonscription du Lot-et-Garonne.

"C'est conforme aux engagements qu'il avait pris, le 16 avril à la télévision, de ne pas se représenter à un mandat public : il a pris la bonne décision", a déclaré Harlem Désir à l'AFP.

Le dirigeant socialiste "appelle maintenant toute la gauche à se rassembler autour de Bernard Barral (le candidat du PS, ndlr) pour pouvoir garder cette circonscription à gauche".

"Comme dans toute élection partielle, il y a un enjeu de participation, et il faut éviter la dispersion", a-t-il souligné. "La campagne peut maintenant se mener sur les vrais enjeux: quel candidat et quelle politique", s'est-il félicité.

M. Désir n'a pas voulu commenter un éventuel retour de Jérôme Cahuzac à Villeneuve-sur-Lot lors des municipales de 2014. Il n'a pas non plus voulu réagir aux propos de l'ancien ministre, qui a déclaré qu'il avait fait revenir en France son argent déposé à l'étranger et qu'après avoir payé sa dette, il ferait don d'un éventuel reliquat à des oeuvres caritatives.

Vous aimerez aussi

Législative partielle en Essonne : Farida Amrani espère remporter la 1ère circonscription
élection Législative partielle en Essonne : Farida Amrani espère remporter la 1ère circonscription
Bureau de vote à Mayotte le 18 mars 2018 lors du premier tour de l'élection législative partielle [Ornella LAMBERTI / AFP/Archives]
Politique Législative à Mayotte : réélection de Ramlati Ali, soutenue par LREM
Manifestation contre l'insécurité et le manque de développememnt de l'île, le 7 mars 2018 à Mayotte [Ornella LAMBERTI / AFP/Archives]
Politique Élection législative partielle sous tension à Mayotte

Ailleurs sur le web

Derniers articles