Lepetit (PS) sur le mariage homosexuel: "La droite devient barjot"

Annick Lepetit, une des porte-parole du groupe PS à l'Assemblée, le 15 janvier 2013 à Paris [Pierre Verdy / AFP/Archives] Annick Lepetit, une des porte-parole du groupe PS à l'Assemblée, le 15 janvier 2013 à Paris [Pierre Verdy / AFP/Archives]

Annick Lepetit, une des porte-parole du groupe PS à l'Assemblée, a exprimé mardi son "sentiment", à propos des dissensions au sein de l'UMP sur le mariage gay, que "la droite devient barjot".

Alors qu'un rassemblement était prévu, dans la soirée, par les partisans du mariage homosexuel, place de la Bastille à Paris, Mme Lepetit a dénoncé, devant la presse, "les dérives de l'UMP, devenue l'otage et la complice d'excités".

Elle a aussi critiqué "l'appel de certains maires et responsables à boycotter la loi" ainsi que "les mensonges de certains qui font croire qu'ils réécriront la loi, à l'instar de Jean-François Copé, alors que d'autres savent pertinemment qu'ils n'y toucheront pas".

"Il y a beaucoup de contradictions, de différences au sein de la droite. J'ai le sentiment aujourd'hui que la droite devient barjot", a ironisé la députée de Paris, faisant un jeu de mot avec le nom d'une des chefs de file des manifestations anti-mariage gay, Frigide Barjot .

Une nouvelle manifestation contre la loi sur le mariage gay, qui a été ratifiée la semaine dernière par le Conseil constitutionnel, doit avoir lieu à Paris le 26 mai à l'appel de la "Manif pour tous". La droite est profondément divisée sur la participation à cette manifestation comme sur l'attitude à adopter sur la nouvelle loi.

Vous aimerez aussi

Rentrée des classes à Caen, le 3 septembre 2018 [CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives]
Société La coparentalité, un pari incertain pour les couples homosexuels
Justice Inde : la Cour suprême dépénalise l'homosexualité
catholicisme Des catholiques veulent être débaptisés après les propos polémiques du pape

Ailleurs sur le web

Derniers articles