UMP: Michèle Alliot-Marie sur Fillon "parler de la présidentielle est prématuré"

L'ex-ministre UMP Michèle Alliot-Marie (d) en compagnie de Jean-François Copé, à Biarritz, le 29 septembre 2012 [Gaizka Iroz / AFP/Archives] L'ex-ministre UMP Michèle Alliot-Marie (d) en compagnie de Jean-François Copé, à Biarritz, le 29 septembre 2012 [Gaizka Iroz / AFP/Archives]

L'ex-ministre UMP Michèle Alliot-Marie juge que parler de candidature à la présidentielle de 2017, comme l'a fait François Fillon, est "décalé".

Dans Paris Match paru jeudi, celle qui fut numéro un du RPR explique que l'UMP "doit travailler davantage. Arrêter de faire passer les questions de personnes avant les idées. Il est plus qu'urgent de mettre de côté les ego et les ambitions personnelles, l'intérêt collectif devrait primer".

"François Fillon sera candidat en 2017, soit. Mais qui peut dire de ce qui se passera alors ?", demande MAM, selon laquelle "parler de la future présidentielle est prématuré, décalé. Les électeurs demandent autre chose".

L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a assuré à Tokyo qu'il serait candidat "quoi qu'il arrive", précisant ensuite qu'il parlait de la primaire à droite pour la présidentielle de 2017.

À suivre aussi

Combo de photos d'Edouard Balladur et François Léotard [JEAN-PIERRE MULLER, MARC LE CHELARD / AFP/Archives]
Justice Affaire Karachi : la Cour de justice de la République ordonne un procès pour Edouard Balladur et François Léotard
Présidentielles en Tunisie : un scrutin indécis
Politique Présidentielle en Tunisie : un scrutin indécis
Joe Biden et Bernie Sanders font partie des favoris de la primaire démocrate, en compagnie d'Elizabeth Warren.
Présidentielle Etats-Unis : que faut-il attendre du troisième débat de la primaire démocrate ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles