Barjot : "Je ne pense pas me rendre à la manif"

Frigide barjot, le 16 avril dernier. [ERIC FEFERBERG / AFP]

Frigide Barjot, porte-parole de La Manif pour tous, a déclaré vendredi à la presse qu'"en l'état actuel des choses", elle ne pensait pas se rendre à la manifestation de dimanche contre le mariage homosexuel.

"En l'état actuel des choses je ne pense pas me rendre à la manif", a dit l'égérie des opposants au mariage homosexuel, qui avait déclaré la veille "hésiter" à se rendre à la manifestation à cause du "climat de violence" et de "menaces" pesant sur elle.

"Il y a des menaces très graves qui pèsent sur moi", a-t-elle répété vendredi aux journalistes. "C'est ma personne qui est aujourd'hui contestée", a-t-elle considéré, précisant recevoir de la part de "gens violents" des SMS disant: "Tu ne parleras pas d'union civile."

"Aujourd'hui, je n'ai pas de garantie de ne pas être empêchée de parler, donc je ne veux pas semer le trouble", a ajouté Frigide Barjot, tout en remerciant le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, d'avoir assuré jeudi qu'elle serait protégée, au même titre que d'autres personnes, pro ou anti-mariage homo, qui ont reçu des menaces.

"J'ai depuis hier (jeudi) 16H00 deux gardes du corps", a-t-elle précisé.

 

Vers une interdiction du Printemps français ?

Les anti mariage gay ne désarment pas

Vous aimerez aussi

Le mouvement #MeToo a encore du chemin à faire, notamment sur les sites de rencontres amoureuses.
Société Le harcèlement sexuel sur les sites de rencontres, un phénomène de masse
Pollution Carburants : quelles alternatives pour les automobilistes ?
Vie numérique Pour 67% des Français, le développement numérique des services publics est une priorité

Ailleurs sur le web

Derniers articles