Mariage gay : Valls réaffirme la possible interdiction de certains groupes

Manuel Valls lors d'une conférence de presse à Madrid le 24 mai 2013 [Javier Soriano / AFP] Manuel Valls lors d'une conférence de presse à Madrid le 24 mai 2013 [Javier Soriano / AFP]

Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls a lancé vendredi "un avertissement" aux personnes commettant des "actes homophobes" dans le cadre du débat sur le mariage homosexuel, affirmant qu'elles remettent en question "l'existence même" de leurs organisations.

"Les actes homophobes, les actes racistes, proférés par des individus qui sont liés à un certain nombre d'organisations, seront non seulement poursuivis par la justice mais posent le problème de l'existence même de ces organisations", a déclaré Manuel Valls, interrogé lors d'une conférence de presse à Madrid sur une possible interdiction du "Printemps français".

Sans répondre directement sur cette nébuleuse des opposants les plus radicaux au mariage homosexuel qui a appelé à des opérations coups de poing, le ministre a ajouté que "les menaces de différentes organisations appelant à s'en prendre aux institutions de la République sont inadmissibles, elles seront poursuivies".

"Ce que je n'admettrai pas ce sont les menaces, menaces de mort souvent, à l'égard de personnalités, qui sont favorables ou défavorables à l'égard du mariage pour tous", a déclaré Manuel Valls, aux côtés de son homologue espagnol, Jorge Fernandez Diaz.

"Que nous soyons obligés de protéger ces différentes personnalités, qui ont pourtant des avis divergents, montre que la menace est sérieuse. Et les menaces viennent des mêmes personnes, de groupes d'extrême droite, de groupes identitaires, de groupes qui défient les lois de la République", a-t-il dit.

"C'est déjà un avertissement très clair que je lance", a conclu le ministre. "Nous n'admettrons aucune violence avant, en marge ou après la manifestation de dimanche", a-t-il martelé.

Vous aimerez aussi

Le président des bouchers du Nord a annoncé vendredi qu'il allait faire appel à une "société de sécurité privé" pour sécuriser des enseignes du Nord face à d'éventuelles actions d'associations vegan samedi [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]
Société Actions vegan : des bouchers du Nord font appel à des vigiles
Polémique La réponse du chômeur conseillé par Macron : «Venez avec moi chercher du travail»
Société Un rapport parlementaire préconise de rendre l'armement de la police municipale obligatoire

Ailleurs sur le web

Derniers articles