Mélenchon : Moscovici "vient de lâcher la bride aux salaires des patrons"

Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du Parti de gauche, à Montpellier, le 11 avril 2013 [Pascal Guyot / AFP/Archives] Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du Parti de gauche, à Montpellier, le 11 avril 2013 [Pascal Guyot / AFP/Archives]

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche (PG), a accusé vendredi le ministre de l'Economie Pierre Moscovici de "lâcher la bride aux salaires des patrons" et les "solfériniens" de "renoncer à tout sauf à exercer le pouvoir".

Pierre "Moscovici vient de lâcher la bride aux salaires des patrons", déclare Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué intitulé "Parisot jubile : +Veni, vidi, Moscovici+".

"Ainsi les Solfériniens ont renoncé à tout sauf à exercer le pouvoir. Décidément Schröder est leur nouveau modèle : être le meilleur ami des grands patrons", ajoute l'ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle.

"Pendant ce temps, la pauvreté augmente. Le pouvoir d'achat de la population recule. Mais les grands patrons pourront continuer à s'augmenter sans limites. Moscovici le leur permet", écrit-il.

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a expliqué dans Les Echos préférer "miser sur une autorégulation exigeante" plutôt que légiférer.

Jean-Christophe Cambadélis a expliqué vendredi que son camp "aurait aimé" qu'il y ait une loi encadrant les salaires ou stock-options des grands patrons, mais, a-t-il expliqué, la crise est très complexe".

Vous aimerez aussi

Benoît Hamon entend rassembler les forces progressistes du pays avec son mouvement M1717.
Politique Le mouvement de Benoît Hamon lance une consultation en ligne
François Delapierre Décès de François Delapierre, proche conseiller de Mélenchon
Parti de gauche Mélenchon quitte la coprésidence du Parti de Gauche

Ailleurs sur le web

Derniers articles