Manif pour tous : Ayrault appelle à la vigilance

Jean-Marc Ayrault  le 23 mai 2013 à Evreux [Charly Triballeau / AFP/Archives] Jean-Marc Ayrault le 23 mai 2013 à Evreux [Charly Triballeau / AFP/Archives]

Jean-Marc Ayrault a estimé samedi, en visant Jean-François Copé, que les responsables de l'UMP appelant à manifester dimanche contre la loi sur le mariage homosexuel prennent "une lourde responsabilité en provoquant la crispation et la radicalisation" de certains manifestants, et a appelé à une "très grande vigilance".

"J'appelle les organisateurs à une très grande vigilance pour faire en sorte qu'ils ne prennent aucun risque", a dit le Premier ministre devant des journalistes lors d'un déplacement au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis). "L'Etat républicain, lui, prend toutes les précautions pour que cette manifestation se passe de manière pacifique".

"Je voudrais dire aux responsables de l'UMP qu'ils prennent une lourde responsabilité en provoquant la crispation et la radicalisation (qui) malheureusement se produit aux contours de ces manifestations", a aussi déclaré le chef du gouvernement, "donc je les appelle à être d'une extrême vigilance".

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, qui sera de nouveau dans la rue dimanche à Paris, a aussi écrit cette semaine aux militants UMP pour leur demander de "se mobiliser" pour "la dernière" manifestation "à laquelle j'appellerai sur ce sujet précis". Alors que la tension monte, il a tenu samedi à "condamner par avance toutes les formes de provocations, tensions et violences" qui pourraient se produire.

Des opposants au mariage homosexuel manifestent le 25 mai 2013 à Rouen  en marge de la visite de la ministre des Sports Valerie Fourneyron [Charly Triballeau / AFP]
Photo
ci-dessus
Des opposants au mariage homosexuel manifestent le 25 mai 2013 à Rouen en marge de la visite de la ministre des Sports Valerie Fourneyron
 

Pour Jean-Marc Ayrault, "certes tout le monde n'est pas d'accord avec la loi" ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, mais "elle a été votée, elle a été validée par le Conseil constitutionnel, promulguée par le président de la République, c'est la loi de la République".

"J'appelle à l'esprit de responsabilité de chacun (...) notre pays a besoin de se retrouver, il n'a pas besoin de courants radicaux qui provoquent et je crois que chacun doit en être conscient", a-t-il encore souligné.

"Chacun doit veiller à ce qu'il n'y ait aucun débordement, je le dis tout particulièrement à l'UMP", a insisté le Premier ministre, "je les mets en garde".

Vendredi déjà, le PS avait jugé que l'UMP prenait "une grave responsabilité" en maintenant son soutien à la "Manif pour tous" de dimanche, en raison des risques de débordements que pourraient y provoquer des groupes d'extrême droite. L'égérie de la Manif pour tous, Frigide Barjot hésite à aller manifester.

Virginie Tellene alias Frigide Barjot le 24 mai 2013 à Paris [Fred Dufour / AFP]
Photo
ci-dessus
Virginie Tellene alias Frigide Barjot le 24 mai 2013 à Paris
 

Jean-Marc Ayrault était en déplacement samedi matin au Pré Saint-Gervais avec le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), pour célébrer les 100 ans d'un grand discours prononcé par Jean Jaurès dans cette commune limitrophe de Paris.

Vous aimerez aussi

Le gouvernement en guerre contre les petites taxes
Impôts Le gouvernement en guerre contre les petites taxes
Politique À moins d'un an d'une démission programmée, le bilan de Collomb déçoit
Politique CSG : Édouard Philippe promet un geste fiscal pour 300.000 retraités

Ailleurs sur le web

Derniers articles