Fabius : Paris condamne "très fermement les violences" au Liban

Véhicule détruit par une roquette le 26 mai 2013 à Chiyahdans la banlieue sud de Beyrouth [Anwar Amro / AFP] Véhicule détruit par une roquette le 26 mai 2013 à Chiyahdans la banlieue sud de Beyrouth [Anwar Amro / AFP]

La France "condamne très fermement" les violences au Liban, où des roquettes ont visé dimanche la banlieue sud chiite de Beyrouth, a affirmé le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, en visite à Abou Dhabi.

"Nous n'avons pas tous les détails sur l'origine de tout cela, mais la France condamne très fermement les violences qui se sont produites au Liban", a déclaré M. Fabius à des journalistes qui l'interrogeaient au sujet des roquettes tirées dimanche.

Quatre personnes ont été blessées dimanche matin dans la chute de ces deux roquettes sur la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah, engagé dans les combats en Syrie.

M. Fabius a appelé à "éviter que la guerre en Syrie devienne la guerre au Liban" et à prévenir toute "contagion" du conflit.

"Nous nous tenons aux côtés des populations civiles et des autorités libanaises", a-t-il encore assuré.

M. Fabius était arrivé samedi soir à Abou Dhabi pour une brève visite au cours de laquelle il a inauguré les nouveaux locaux de l'ambassade de France et rencontré son homologue émirati, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane.

À suivre aussi

Le jihadiste était emprisonné à Condé-sur-Sarthe depuis 2013
Terrorisme Qui est Flavien Moreau, le jihadiste libéré de prison ce lundi ?
Un Noël morose pour mes rares chrétiens du sud de la Syrie
International Un Noël morose pour les rares chrétiens du sud de la Syrie
Une photo prise le 22 décembre 2019 montre des immeubles détruits dans la ville de Maaret al-Noomane dans la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie [Omar HAJ KADOUR / AFP]
International Syrie: le régime gagne du terrain à Idleb, neuf civils tués

Ailleurs sur le web

Derniers articles