Manif pour tous : 150.000 personnes selon la police, 1 million selon les organisateurs

Les opposants au mariage pour tous manifestent sur les quais de Seine, le 26 mai 2013 à Paris [Francois Guillot / AFP] Les opposants au mariage pour tous manifestent sur les quais de Seine, le 26 mai 2013 à Paris [Francois Guillot / AFP]

Les organisateurs ont estimé à "plus d'un million" le nombre de participants à la manifestation de dimanche à Paris contre le mariage homosexuel, que la police a de son côté chiffré à 150.000.

"Encore une fois ce 26 mai, les Français étaient au rendez-vous, mobilisés contre la +rupture de civilisation+ engagée par le gouvernement, s'est félicité dans un communiqué le collectif La Manif pour tous.

"Plus d'un million de personnes ont à nouveau réclamé avec force le retrait" de la loi sur le mariage homo. "Rien n'a pu les dissuader d'exercer leur liberté d'expression et leur droit de manifestation. Ni les tentatives d'intimidation du gouvernement, ni ses opérations de désinformation", ajoute le texte.

La préfecture a de son côté estimé à 150.000 le nombre de participants à la manifestation. "Une nouvelle fois, un mensonge", avaient immédiatement réagi sur Twitter des manifestants.

Lors de la précédente manifestation nationale des anti-mariage homo, le 24 mars, les organisateurs avaient estimé le nombre de participants à 1,4 million, la police à 300.000.

Interrogé sur TV5 alors que les manifestants étaient encore rassemblés sur l'esplanade des Invalides, dans le centre de Paris, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a estimé qu'il y avait "moins de monde qu'à l'occasion des dernières manifestations".

"Manifester est un droit constitutionnel et il faut respecter ceux qui manifestent tranquillement, c'est leur droit", a-t-il ajouté. "En même temps ils manifestent contre un texte de loi qui a été adopté par le Parlement, ratifié par le Conseil constitutionnel, donc le sens de cette manifestation n'est pas le même que les précédentes".

Selon la police, la manifestation distincte organisée dimanche dans le centre de Paris par l'institut Civitas, proche des catholiques intégristes, a rassemblé 2.800 personnes.

Vous aimerez aussi

Polémique La réponse du chômeur conseillé par Macron : «Venez avec moi chercher du travail»
Société Un rapport parlementaire préconise de rendre l'armement de la police municipale obligatoire
Rentrée des classes à Caen, le 3 septembre 2018 [CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives]
Société La coparentalité, un pari incertain pour les couples homosexuels

Ailleurs sur le web

Derniers articles