Manif pour tous : incidents aux Invalides

Des militants anti-mariage gay, le 26 mai 2013 à Paris [Thomas Samson / AFP] Des militants anti-mariage gay, le 26 mai 2013 à Paris [Thomas Samson / AFP]

La tension est montée dimanche soir aux Invalides à Paris, quelque 200 à 300 fauteurs de troubles lançant des projectiles, provoquant les forces de l'ordre et scandant des slogans hostiles aux journalistes et au gouvernement.

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés peu avant 20H30 rue de l'Université, face aux forces de l'ordre, en scandant "Ça va péter, ça va péter", "Dictature socialiste" ou "Journalistes collabos". A 21H00, les incidents se poursuivaient.

Des projectiles étaient lancés en direction des forces de l'ordre et des journalistes, dont plusieurs étaient coursés. Légèrement blessé, un photographe de l'AFP a été soigné sur place par la Croix Rouge.

 
 

Harcelées par des opposants au mariage homosexuel qui n'hésitent pas à aller au contact, les forces de maintien de l'ordre ont parfois fait usage de gaz lacrymogènes pour se dégager, tandis que de petits mouvements de foule se déroulaient au rythme des charges et des contre-charges.

Plusieurs personnes ont été interpellées.

 

La manif pour tous va poursuivre les combats

Manif pour tous : 150.000 manifestants selon la police, un million selon les organisateurs

Vous aimerez aussi

Viol Inde : manifestation après le viol d'une étudiante de 20 ans
Des militants écologistes font face aux policiers dans la forêt de Hambach à Kerpen, en Allemagne le 15 septembre 2018. [Henning Kaiser / dpa/AFP]
charbon Allemagne : 9 blessés lors de l'évacuation de militants écologistes
Un manifestant nicaraguyaen s'oppose aux policiers anti-émeutes, à Managua le 15 septembre 2018 [INTI OCON / AFP]
Crise Nicaragua : deux blessés par balle lors d'une manifestation anti-Ortega

Ailleurs sur le web

Derniers articles