Pour Assouline, Wauquiez doit condamner l'action de Génération identitaire

Le porte-parole du Parti socialiste David Assouline, le 15 mai 2012 à Paris [Lionel Bonaventure / AFP/Archives] Le porte-parole du Parti socialiste David Assouline, le 15 mai 2012 à Paris [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]

Le porte-parole du Parti socialiste David Assouline a demandé lundi à Laurent Wauquiez de "condamner clairement l'action illégale contre le PS" par une dizaine de personnes se revendiquant du mouvement Génération identitaire qui ont escaladé dimanche une terrasse du siège du parti pour y déployer une banderole.

"Nous pensons qu'il doit s'excuser, revenir sur ses propos et surtout, condamner clairement l'action illégale contre le PS de ce groupe extrémiste qui n'en est pas à sa première. Nous n'aurions pas hésité une seconde si ce groupe s'en était pris à l'UMP," a indiqué le sénateur de Paris lors d'un point-presse.

Les propos de Laurent Wauquiez sur ces incidents "sont proprement inadmissibles et montrent que le camp Fillon n'a pas grand chose à envier au camp Copé dans l'outrance", a ajouté M. Assouline.

Interrogé dimanche sur la chaîne BFMTV sur cette intrusion, le vice-président de l'UMP Laurent Wauquiez a déclaré : " M. Harlem Désir qui a pratiqué une façon de manifester qui était parfois bien plus violente... Je pense que gentiment, lui mettre juste une petite banderole sur le sommet du siège du PS, voilà... Ça ne me semble pas dramatique. Je ne pense pas que l'ordre républicain soit compromis par cette banderole"

David Assouline a également fustigé "les passerelles effectives dans la rue et même au Parlement entre le Front National et la droite" ainsi que la "tentative de récupération grossière clairement affichée depuis plusieurs semaines par Jean-François Copé au profit de l'UMP et qui voulait en faire une gigantesque démonstration de force".

"L'heure n'est plus à essayer de faire divorcer la société française mais est plutôt à la célébration (...) des mariages pour ceux qui attendaient cela depuis longtemps", a-t-il déclaré.

Vous aimerez aussi

En France, le gouvernement a souligné, mercredi 3 avril, qu'il étudiait les moyens de dissoudre Génération Identitaire.
extrême droite L’auteur de la tuerie de Christchurch avait donné 2.200 euros à Génération Identitaire
extrême droite Actions anti-étrangers, racisme... le groupuscule d'ultradroite Génération identitaire est dans le viseur du gouvernement
Environ 500 personnes, provenant pour la plupart de groupes d'extrême gauche, avaient manifesté le 24 septembre 2016 à Lille, contre l'ouverture d'un bar privé appelé «La Citadelle» par le groupe d'extrême droite «Generation Identitaire».
Enquête Lille : 4 membres de la mouvance d'extrême droite en garde à vue après la diffusion d'un reportage

Ailleurs sur le web

Derniers articles