Mariage homosexuel: un moment plus que "symbolique", estime Bertinotti

Dominique Bertinotti  et Christiane Taubira le 14 mai 2013 à l'Assemblée nationale à Paris [Eric Feferberg / AFP/Archives] Dominique Bertinotti et Christiane Taubira le 14 mai 2013 à l'Assemblée nationale à Paris [Eric Feferberg / AFP/Archives]

La ministre déléguée chargée de la Famille Dominique Bertinotti a estimé mercredi que le premier mariage homosexuel en France, qui doit être célébré dans la journée à Montpellier, était un moment "plus que symbolique", précédant une "banalisation".

"Ce qui est le plus important aujourd'hui dans cette journée, c'est la valeur plus que symbolique que représente la concrétisation de cette loi", ouvrant la possibilité aux couples de même sexe de se marier, a affirmé Mme Bertinotti sur RFI.

"Aujourd'hui, nos concitoyens quels qu'ils soient, quelle que soit leur orientation sexuelle, ont les mêmes droits, les mêmes devoirs, la même lisibilité, la même visibilité et c'est cela qui est important. Nous allons ensuite entrer dans une banalisation", a-t-elle dit.

La ministre, dont la présence au mariage de Vincent Autin et Bruno Boileau avait été dans un premier temps annoncée par la mairie de Montpellier, a répété, comme elle l'avait fait la veille, qu'elle estimait que ce n'était pas sa place. "Le mariage est un acte privé", a-t-elle dit.

Elle a affirmé que la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem s'y rendait en raison de liens d'amitié avec le couple.

A propos des adversaires du mariage homosexuel, dont certains ne désarment pas et prévoient de manifester mercredi à Montpellier, la ministre les a invités "à respecter les fondements de la démocratie".

Vous aimerez aussi

Criminalité Le président d'Urgence Homophobie agressé à Paris
Société Don du sang : l'Assemblée maintient le traitement différencié des donneurs homosexuels
Jean-Luc Romero revient sur son coming-out
Homosexualité Journée internationale du coming-out : le témoignage de Jean-Luc Romero

Ailleurs sur le web

Derniers articles