Valls "assumerait ses responsabilités" si on lui proposait Matignon

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en déplacement le 31 mai 2013 à Marignane [Boris Horvat / AFP] Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en déplacement le 31 mai 2013 à Marignane [Boris Horvat / AFP]

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui se qualifie lui-même d'"ambitieux", affirme dans un entretien à paraître samedi dans la Provence qu'il "assumerait ses responsabilités" si on lui proposait le poste de Premier ministre.

"À 50 ans, j'ai la chance d'être ministre et d'assumer une responsabilité importante. Je reste très concentré sur cette mission. Elle est passionnante et j'ai envie de réussir, de rester longtemps à ce poste", explique le ministre à qui l'on demande s'il accepterait le poste de Premier ministre.

"Ce que la vie politique me donnera ensuite? Je fais de la politique, je suis ambitieux. J'ai été candidat à la primaire, j'ai des responsabilités gouvernementales, j'ai été maire et député pendant plus de dix ans", poursuit-il. "Si, demain, on me proposait d'autres responsabilités, je les assumerais, bien évidemment. J'ai toujours pensé que j'avais la capacité d'assumer les plus hautes responsabilités de mon pays", assure-t-il.

"Mais il y a un président de la République, François Hollande, qui je l'espère est là pour longtemps. Il y a aussi un Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui fait bien son job. Et il faut de la constance et de la durée pour réussir. Il ne faut pas zigzaguer en permanence en pensant à la prochaine étape. Je reste donc totalement concentré sur ma responsabilité actuelle", conclut-il.

À suivre aussi

Le président Emmanuel Macron à son arrivée à Saint-Raphaël (Var) le 15 août 2019 pour les célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence [ERIC GAILLARD / POOL/AFP]
Politique Les chantiers qui attendent Emmanuel Macron à la rentrée
La ministre de la Justice Nicole Belloubet le 3 juillet 2019 à Paris [ludovic MARIN / AFP/Archives]
Gouvernement Affaire Epstein : Nicole Belloubet recadre Marlène Schiappa et Adrien Taquet
Économie Automobile : attention, la prime à la casse va être plus dure à obtenir dès le 1er août

Ailleurs sur le web

Derniers articles