Philippot prédit un raz de marée FN aux municipales

Florian Philippot, à la gauche de Marine Le Pen, lors du défilé annuel du Front national, le 1er mai 2013 à Paris [Eric Feferberg / AFP] Florian Philippot, à la gauche de Marine Le Pen, lors du défilé annuel du Front national, le 1er mai 2013 à Paris [Eric Feferberg / AFP]

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a prédit samedi lors d'un déplacement près de Grenoble un raz de marée bleu Marine pour les élections municipales de 2014, assurant que son parti enregistrait un record d'adhésions.

"Le FN est passé à l'étape d'après, il n'est plus dans la dédiabolisation, mais dans l'accession au pouvoir", a assuré Florian Philippot soulignant que son parti enregistrait à ce jour 65.000 adhérents, "un record".

"Il y a des signes qui ne trompent pas. Nous avons de la facilité à monter les listes avec de plus en plus de volontaires", a-t-il poursuivi en marge d'un meeting organisé à Voreppe (Isère) auquel étaient attendus quelque 320 militants.

"Nous avons plus de 500 listes investies par le FN", a ajouté le conseiller de Marine Le Pen décidé à faire de son parti "la première force politique française".

Le numéro 2 du FN qui veut "lancer un signal fort de reconquête dans les grandes villes", a par ailleurs raillé la primaire UMP pour la mairie de Paris qui fait l'objet de vives contestations, évoquant le "grand bazar de l'Hôtel de Ville".

"La vraie surprise, c'est qu'à Paris on fera un score à deux chiffres", a prédit Florian Philippot.

Vous aimerez aussi

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev sourit en tenant un bulletin dans un bureau de vote à Moscou, le 9 septembre 2018 [Dmitry Astakhov / Sputnik/AFP]
Russie Moscou : Sergueï Sobianine réélu maire, arrestations massives
 Jimmie Åkesson, des Démocrates de Suède (anti-immigration), s'exprime devant ses partisans à Stockholm le 9 septembre après les élections législatives. [Anders WIKLUND / TT News Agency/AFP]
Politique Sous pression des nationalistes, la Suède se cherche un gouvernement
Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, à Bruxelles le 28 juin 2018 [JOHN THYS          / AFP/Archives]
Élections En pré-campagne pour les européennes, Emmanuel Macron reçoit Angela Merkel

Ailleurs sur le web

Derniers articles