Philippot prédit un raz de marée FN aux municipales

Florian Philippot, à la gauche de Marine Le Pen, lors du défilé annuel du Front national, le 1er mai 2013 à Paris [Eric Feferberg / AFP] Florian Philippot, à la gauche de Marine Le Pen, lors du défilé annuel du Front national, le 1er mai 2013 à Paris [Eric Feferberg / AFP]

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a prédit samedi lors d'un déplacement près de Grenoble un raz de marée bleu Marine pour les élections municipales de 2014, assurant que son parti enregistrait un record d'adhésions.

"Le FN est passé à l'étape d'après, il n'est plus dans la dédiabolisation, mais dans l'accession au pouvoir", a assuré Florian Philippot soulignant que son parti enregistrait à ce jour 65.000 adhérents, "un record".

"Il y a des signes qui ne trompent pas. Nous avons de la facilité à monter les listes avec de plus en plus de volontaires", a-t-il poursuivi en marge d'un meeting organisé à Voreppe (Isère) auquel étaient attendus quelque 320 militants.

"Nous avons plus de 500 listes investies par le FN", a ajouté le conseiller de Marine Le Pen décidé à faire de son parti "la première force politique française".

Le numéro 2 du FN qui veut "lancer un signal fort de reconquête dans les grandes villes", a par ailleurs raillé la primaire UMP pour la mairie de Paris qui fait l'objet de vives contestations, évoquant le "grand bazar de l'Hôtel de Ville".

"La vraie surprise, c'est qu'à Paris on fera un score à deux chiffres", a prédit Florian Philippot.

Vous aimerez aussi

Politique Thaïlande : la princesse ne sera pas premier ministre
Élections Les municipales de 2020 sont déjà dans toutes les têtes à Paris
Politique Rachida Dati se dit «intéressée» par la mairie de Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles