Pécresse appelle à une "ligne politique commune" pour l'UMP

Valérie Pécresse, le 22 mai 2013 sur les bancs de l'Assemblée nationale [Patrick Kovarik / AFP/Archives] Valérie Pécresse, le 22 mai 2013 sur les bancs de l'Assemblée nationale [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Valérie Pécresse, secrétaire générale délégué de l'UMP, a a jugé dimanche sur RTL, que "l'urgence" pour son parti était "de définir une ligne politique commune".

"ll y a une urgence" alors que "le gouvernement est en train d'emmener le pays dans le mur, c'est de définir une ligne politique commune", a déclaré l'ancienne ministre du Budget.

Et "l'autre urgence, a-t-elle enchaîné, c'est d'avoir un directoire solide, fort, légitime qui décide cette ligne politique commune".

Mme Pécresse a proposé que l'instance, composée de "toutes les sensibilités, tous les courants", qui se réunit actuellement chaque mardi au parti soit "érigée en directoire".

"Les Français attendent qu'on ait une ligne politique commune contre le gouvernement de François Hollande", a-t-elle insisté.

Par ailleurs, questionnée sur la primaire UMP à Paris qui a frôlé l'embardée, Mme Pécresse a répondu: " La primaire se déroule (...) les Parisiens votent (...) laissons ce vote se dérouler".

Elle a reconnu toutefois que l'UMP avait "du mal à organiser des primaires". "Nous faisons l'apprentissage de la démocratie interne", a-t-elle dit.

Néanmoins, elle a estimé qu'après le vote il faudrait "savoir pourquoi et comment" cela s'était déroulé de cette façon afin de pouvoir remédier aux problèmes à l'avenir.

Vous aimerez aussi

Nicolas Sarkozy le 4 septembre 2016 à La Baule  [JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP]
Justice Affaire Bygmalion : l'avocat de Nicolas Sarkozy dénonce «une manoeuvre politique grossière»
Valérie Pécresse Qu'est ce que le «bouclier de sécurité» voulu par Valérie Pécresse ?
Élections régionales Régionales : Estrosi et Bertrand donnés gagnants face au FN

Ailleurs sur le web

Derniers articles