L’UMP aura-t-elle un candidat ?

Nathalie Kosciusko-Morizet, le 6 mai 2013 à Paris [Miguel Medina / AFP/Archives]

C’est ce soir, que l’UMP devrait avoir un candidat pour la municipale de 2014 à Paris. Ou pas.

C’est en effet à 19h20 que le résultat du premier tour de la primaire organisée par le parti sera connu. Mais alors que NKM faisait figure de grande favorite face aux trois autres prétendants, la donne pourrait ne plus être la même.

Dysfonctionnements, irrégularités, faible participation, usurpations… Après trois jours d’un scrutin sous tension, le doute plane sur l’issue du vote et sur la légitimité du vainqueur qui sera désigné.

 

De nombreux dysfonctionnements

Des journalistes et des militants ont ainsi démontré depuis vendredi qu’il était possible de tricher, notamment en inscrivant et en votant au nom de plusieurs personnes sans leur consentement.

Un militant écologiste a même réussi à s’inscrire en renseignant l’état civil de Georges Moustaki, le chanteur décédé le 23 mai dernier.

Certains votants affirmaient de leur côté qu’il leur était impossible de voter ou qu’ils n’avaient toujours pas reçu le code leur permettant d’accéder au site pour désigner leur candidat.

Des problèmes qui ont poussé le candidat Pierre-Yves Bournazel à réclamer la suspension du scrutin. Jouant la carte de l’apaisement, samedi, le Conseil supérieur des primaires a souhaité que le vote se déroule «normalement» jusqu’à son terme.

«Nous verrons bien le résultat. Ceux qui voudront ensuite engager des polémiques le feront», a déclaré son président, Antoine Rufenacht. Il est probable en effet que les résultats de ce soir donnent lieu à des contestations.

Cela pourrait plonger le parti dans une nouvelle guerre interne, à l’image de la division qu’il a connu à la fin de l’année dernière lors de l’élection pour sa présidence entre MM. Copé et Fillon. 

À suivre aussi

Politique NKM quitte le Conseil de Paris
Politique NKM va animer un séminaire d'écologie politique à Polytechnique
Politique De la prison avec sursis et une amende pour l’agresseur de Nathalie Kosciusko-Morizet

Ailleurs sur le web

Derniers articles