Affaire Bettencourt : vers la poursuite de l'instruction ?

La milliardaire Lilianne Bettencourt, en octobre 2011 à Paris [Francois Guillot / AFP] La milliardaire Lilianne Bettencourt, en octobre 2011 à Paris [Francois Guillot / AFP]

Le parquet général de la Cour de cassation a préconisé mercredi de poursuivre l'instruction dans l'affaire Bettencourt, lors de l'examen d'une demande de suspension déposée au nom de sept mis en examen.

Ces mis en examen ont déposé une demande de dessaisissement des juges bordelais et de dépaysement du dossier, qui sera examinée le 18 juin par la Cour de cassation, et souhaitent que dans l'intervalle l'instruction soit suspendue.

La Cour de cassation doit se prononcer dans l'après-midi sur cette demande de suspension.

Le parquet général estime en particulier qu'il n'y a "pas de scandale tel" dans la prise de position des juges qu'il faille suspendre l'instruction.

L'avocat des mis en examen, Me Patrice Spinosi, estime au contraire qu'il est "temps de marquer un temps d'arrêt et de calmer les esprits dans une affaire où ils s'échauffent vite".

Le juge Jean-Michel Gentil, le 19 février 2013 à Bordeaux [Patrick Bernard / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Le juge Jean-Michel Gentil, le 19 février 2013 à Bordeaux
 

Mettant en cause l'impartialité du juge bordelais Jean-Michel Gentil, au regard de ses liens avec l'une des expertes dans ce dossier, la défense des ces sept mis en examen a déposé mardi auprès de la Cour de cassation une "requête en suspicion légitime" dans le but d'obtenir le dépaysement du dossier.

Sophie Gromb, l'un des experts qui avaient rédigé l'expertise du 7 mai 2011 concluant à l'état de faiblesse de Liliane Bettencourt depuis septembre 2006, était témoin au mariage du juge Gentil en 2007, a révélé le Parisien.

Par ailleurs, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux doit examiner jeudi les nullités de procédure soulevées par la défense, qui entendent demander le report de cette audience.

Vous aimerez aussi

Fait divers Isère : cinq jeunes suspectés d'avoir violé et torturé un handicapé pendant un mois
Justice Agression présumée de sa cousine : Nordahl Lelandais entendu par les juges
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen lors d'un meeting à Fréjus, dans le sud de la France, le 16 septembre 2018 [YANN COATSALIOU / AFP/Archives]
Politique Photos de Daesh postées sur Twitter : Marine Le Pen s'indigne d'un examen psychiatrique

Ailleurs sur le web

Derniers articles