Hulot remet à Le Foll 85.000 signatures pour une agriculture plus verte

Nicolas Hulot s'exprime lors d'un débat sur la transition énergétique, le 23 mai 2013 à Paris [Pierre Verdy / AFP/Archives] Nicolas Hulot s'exprime lors d'un débat sur la transition énergétique, le 23 mai 2013 à Paris [Pierre Verdy / AFP/Archives]

Nicolas Hulot remet mercredi au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll quelque 85.000 signatures collectées par sa Fondation dans le cadre d'une campagne lancée en février en faveur d'une politique agricole européenne "plus écologique", "plus juste" et "plus solidaire".

"Le 26 juin, la réforme sera actée au niveau européen. Il reste ainsi quelques jours à Stéphane Le Foll pour porter la voix citoyenne révélée par la pétition", plaide la Fondation Hulot dans un communiqué.

"Ce qu'on souhaite, et on est plutôt d'accord là-dessus avec le ministre français, c'est que le premier budget européen -100 euros par citoyen européen et par an- soit conditionné évidemment à des pratiques agricoles plus respectueuses de l'environnement", a précisé sur Europe 1 Nicolas Hulot, qui devait être reçu en début d'après-midi par le ministre de l'Agriculture.

Mais la PAC doit aussi, a ajouté l'ex-animateur vedette de "Ushuaïa", être davantage "créatrice d'emplois et plus équitable, en gros c'est 80% de la PAC qui profite à 20% des agriculteurs".

Le Parlement européen a exhorté mardi les Etats membres à accélérer les négociations sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC) et à se montrer moins rigides dans leur position, afin de parvenir à un accord "dans les prochains jours". Fin mai, la présidence irlandaise de l'UE avait dit espérer finaliser un accord politique sur la nouvelle PAC avec le Parlement au Conseil des ministres européens de l'Agriculture prévu à Luxembourg les 24 et 25 juin.

Vous aimerez aussi

Agriculture Limoges : les agriculteurs bio en colère
Peste porcine : le ministère de l'Agriculture demande une mobilisation immédiate
Agriculture Peste porcine : mobilisation immédiate pour protéger les élevages français
Agriculture urbaine Des «serres» géantes vont bientôt voir le jour en Seine-Saint-Denis

Ailleurs sur le web

Derniers articles