"La Frondeuse" : Trierweiler obtient 10.000 euros de dommages et intérêts

Valérie Trierweiler à Paris, le 3 juin 2013 [Joel Saget / AFP] Valérie Trierweiler à Paris, le 3 juin 2013 [Joel Saget / AFP]

Les auteurs et la maison d'édition de l'ouvrage "La Frondeuse" ont été condamnés mercredi à verser solidairement 10.000 euros de dommages et intérêts à Valérie Trierweiler pour atteinte à la vie privée, selon l'avocat de l'éditeur, Me Olivier Pardo.

Le tribunal de grande instance de Paris a en revanche débouté Patrick Devedjian, qui avait attaqué en diffamation. La première dame et le député des Hauts-de-Seine avaient l'un et l'autre attaqué l'ouvrage qui leur prêtait une relation ancienne.

Vous aimerez aussi

Julia Boyer s'apprête à confronter son agresseur au tribunal correctionnel de Paris
Faits divers L'agresseur de Julia, jeune femme transgenre, condamné à dix mois de prison dont six mois ferme
Le maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany (g) et son avocat Eric Dupond-Moretti quittent le tribunal, le 13 mai 2019 à Paris [STRINGER / AFP]
Justice «Blanchiment», «corruption» : acte II du procès Balkany
Les Balkany sont poursuivis pour avoir omis de payer l'impôt sur la fortune et sous-évalué leurs revenus entre 2009 et 2014.
Justice Procès Balkany : prison ferme et 10 ans d'inéligibilité requis contre le couple

Ailleurs sur le web

Derniers articles