"La Frondeuse" : Trierweiler obtient 10.000 euros de dommages et intérêts

Valérie Trierweiler à Paris, le 3 juin 2013 [Joel Saget / AFP] Valérie Trierweiler à Paris, le 3 juin 2013 [Joel Saget / AFP]

Les auteurs et la maison d'édition de l'ouvrage "La Frondeuse" ont été condamnés mercredi à verser solidairement 10.000 euros de dommages et intérêts à Valérie Trierweiler pour atteinte à la vie privée, selon l'avocat de l'éditeur, Me Olivier Pardo.

Le tribunal de grande instance de Paris a en revanche débouté Patrick Devedjian, qui avait attaqué en diffamation. La première dame et le député des Hauts-de-Seine avaient l'un et l'autre attaqué l'ouvrage qui leur prêtait une relation ancienne.

À suivre aussi

La cour d'assises d'appel de Limoges, le 7 octobre 2019 [MEHDI FEDOUACH / AFP]
Justice Procès en appel du bébé «du coffre» : l'insoutenable, et l'insaisissable
Le couple princier passe à l'attaque
Angleterre Meghan Markle porte plainte contre un tabloïd britannique
Le «Dieselgate» a déjà coûté à Volkswagen plus de 30 milliards d'euros en frais juridiques, amendes et dédommagements, déboursés pour l'essentiel aux Etats-Unis.
Automobile Tout savoir sur le «Dieselgate», dont le premier grand procès de clients démarre ce lundi

Ailleurs sur le web

Derniers articles