L'ancien Premier ministre Pierre Mauroy est décédé

Pierre Mauroy en 2012.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a annoncé la mort de Pierre Mauroy, ancien Premier ministre socialiste.

Premier ministre de 1981 à 1984 sous la présidence de François Mitterrand et maire de Lille de 1973 à 2001, Pierre Mauroy est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé Laurent Fabius depuis le Japon. "C'est un pilier du socialisme démocratique qui s'en va", a souligné le ministre. 

Pierre Mauroy était diminué par des problèmes de santé. Il avait été opéré d'une tumeur cancéreuse au poumon en avril 2012. Il avait été hospitalisé le week-end dernier en raison de son état de fatique. 

 

"Les Français l'aimaient beaucoup"

"Je pense que beaucoup de Français vont comme moi éprouver un choc parce que c'est toute une époque et un pilier du socialisme démocratique qui s'en va", a affirmé Laurent Fabius, qui avait succédé à Pierre Mauroy à Matignon en 1984. 

"Il avait la gauche chevillée au coeur, et toujours privilégiait la dimension humaine", a-t-il souligé, ajoutant :  "Je pense que les Français l'aimaient beaucoup". 

Le président François Hollande a également rendu hommage à Pierre Mauroy, saluant "un homme qui a servi la France à des moments exceptionnels". "Il fut le premier chef de gouvernement de l'alternance de gauche quand elle faisait l'apprentissage du pouvoir sous la Ve République. Il prit des mesures courageuses qu'on a appelées la rigueur, il a servi son pays sans jamais occulter ses valeurs fondamentales". 

 

Mauroy, premier socialiste à Matignon

Appelé à Matignon en 1981 par François Mitterrand, c'est Pierre Mauroy qui a mis en oeuvre le "changer de vie" prôné par le Parti socialiste : réformes sociales (retraite à 60 ans, remboursement de l'IVG, 39 heures...), l'abolition de la peine de mort, la décentralisation et les nationalisations

En 1982-1983, contraint à un redressement de la situation économique de la France, il assume le tournant de la rigueur, qu'il met en oeuvre avec le ministre des Finances Jacques Delors. 

Pierre Mauroy quitte son poste de Premier ministre en juillet 1984 après le retrait de la loi Savary sur l'éducation.

Il se replie alors sur la ville de Lille, dont il est maire depuis 1973. Il cède la municipalité en 2001 à Martine Aubry. 

Pierre Mauroy s'était retiré de la vie politique en 2011. 

 

Mauroy, premier socialiste à Matignon, l'incarnation d'une gauche populaire

Le parcours de Pierre Mauroy en images

Vous aimerez aussi

Enquête Fête de la musique à Nantes : au moins 14 personnes tombées dans la Loire, un jeune homme porté disparu
People De nouvelles révélations sur la mort de Michael Jackson
Musique Les réactions se multiplient après la mort de Philippe Zdar

Ailleurs sur le web

Derniers articles