Dissolution de groupes d'extrême droite "fin juin début juillet" en Conseil des ministres

Des militants des Jeunesses nationalistes révolutionnaires, avec Serge Ayoub au centre, rassemblés à Paris, le 8 mai 2011 [Thomas Samson / AFP/Archives] Des militants des Jeunesses nationalistes révolutionnaires, avec Serge Ayoub au centre, rassemblés à Paris, le 8 mai 2011 [Thomas Samson / AFP/Archives]

Les décrets de dissolution de groupes d'extrême droite radicale, dont Troisième Voie, seront présentés en Conseil des ministres "fin juin ou début juillet", a indiqué mercredi la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

Jean-Marc Ayrault a lancé ce week-end et mardi des procédures de dissolution de groupes radicaux d'extrême droite comme les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR) et Troisième Voie après le décès du militant anti-fasciste Clément Méric.

A l'issue d'une procédure contradictoire, les décrets seront présentés en Conseil des ministres "fin juin ou début juillet", a précisé Mme Vallaud-Belkacem.

"C'est le temps qu'il faut pour cette procédure contradictoire qui permet aux groupes concernés de répondre" aux éléments dont dispose le gouvernement, a précisé la porte-parole.

Vous aimerez aussi

Santé Que reproche-t-on à l’homéopathie ?
Manifestation contre le projet de réforme de la fonction publique, à Marseille, le 9 mai 2019 [Pascal GUYOT / AFP/Archives]
Gouvernement Coup d'envoi pour la réforme sensible de la fonction publique
Fonction publique : les mesures du projet de loi
Politique Fonction publique : les principales mesures du projet de loi

Ailleurs sur le web

Derniers articles