Mariage homo : Hidalgo reproche à NKM de ne pas avoir "assumé"

Montage de photos d'archives des candidates PS et UMP à la mairie de Paris, Anne Hidalgo (g) et Nathalie Kosciusko-Morizet (d) [Joel Saget / AFP/Archives] Montage de photos d'archives des candidates PS et UMP à la mairie de Paris, Anne Hidalgo (g) et Nathalie Kosciusko-Morizet (d) [Joel Saget / AFP/Archives]

Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, a estimé mercredi que "le vrai courage, c'est d'assumer sa position" et non pas de s'abstenir comme sa rivale UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet l'a fait sur la mariage gay.

Le mariage homosexuel, "c'est une grande question, une grande avancée et on ne peut pas s'abstenir sur un sujet comme ça", a fait valoir Mme Hidalgo, invitée de "Questions d'Info" LCP/FranceInfo/LeMonde/AFP, comme on l'interrogeait sur l'abstention de NKM lors du vote à l'Assemblée de ce texte.

"Le vrai courage, c'est d'assumer sa position (...) l'abstention n'est pas le reflet d'un courage en politique", a-t-elle ajouté.

Mme Kosciusko-Morizet, également députée de l'Essonne, s'était attirée les critiques de membres de sa famille politique pour s'être abstenue sur le projet de loi sur le mariage gay.

Durant la primaire UMP pour la désignation de la tête de liste du parti aux municipales à Paris, Guillaume Pelletier, cofondateur du courant "la droite forte", avait clairement appelé à ne pas voter pour elle pour cette raison.

À suivre aussi

Politique Municipales à Paris : psychodrame en vue chez LREM ?
Paris Anne Hidalgo en tête des intentions de vote devant Benjamin Griveaux puis Cédric Villani
Serge Federbusch, officiellement investi par RN pour mener les municipales à Paris.
Municipales à Paris Tout savoir sur Serge Federbusch, le candidat RN aux municipales 2020 à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles