Rebsamen candidat à un nouveau mandat à Dijon

Le président des sénateurs PS, François Rebsamen, le 26 novembre 2012 à Paris [Bertrand Langlois / AFP/Archives] Le président des sénateurs PS, François Rebsamen, le 26 novembre 2012 à Paris [Bertrand Langlois / AFP/Archives]

Le président du groupe PS au Sénat, François Rebsamen, a annoncé mercredi qu'il sera candidat à un nouveau mandat de maire de Dijon lors des municipales de mars 2014, un mandat qu'il a l'intention de mener "de plein exercice" pendant toute sa durée.

"Je suis candidat pour être maire de plein exercice pendant la durée du mandat", a déclaré devant l'Association de la presse parlementaire M. Rebsamen, indiquant ainsi implicitement que si la future loi sur le non-cumul des mandats l'obligeait à choisir, il préférerait la mairie à son fauteuil de sénateur.

Le projet de loi sur l'interdiction du cumul des mandats devrait être examiné par l'Assemblée nationale en juillet et le Sénat en septembre.

"Ma position n'a pas changée: je considère que les sénateurs étant élus par les maires, il n'est pas anormal qu'il y ait des maires sénateurs", a-t-il dit. Mais "je ne m'exprimerai pas sur le texte avant de le voir arriver au Sénat" puisqu'il doit passer d'abord à l'Assemblée, a-t-il dit.

"Je suis président d'un groupe politique au Sénat, candidat à Dijon, je ne me lève pas le matin en me disant que je vais être ministre", a encore dit M. Rebsamen sur ses projets. "J'ai à gagner les municipales à Dijon, et rien n'est jamais gagné en matière électorale", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne l'ensemble des municipales, il a reconnu que "pour un parti au pouvoir des élections locales ne sont jamais faciles, et que le contexte général n'est pas favorable". Mais, a-t-il dit-, "je ne crois pas à la nationalisation des élections municipales", ajoutant qu'"un bon maire sera protégé face aux critiques nationales".

Vous aimerez aussi

Francois Rebsamen en avril 2016 [Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives]
Politique François Rebsamen révèle être atteint d'un cancer
Des agents Pôle emploi seront désormais spécifiquement affectés au contrôle des chômeurs
Pôle emploi Pôle emploi : le nouveau dispositif de contrôle des chômeurs est lancé
La nouvelle ministre du Travail ne s'est pas encore engagée sur une échéance concernant la courbe du chômage.
Chômage Chiffres du chômage : la grande première de Myriam El Khomri

Ailleurs sur le web

Derniers articles