Mali: toujours des incidents, deux blessés français, annonce Le Drian

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian en visite à Bourges, le 10 juin 2013 [Alain Jocard / AFP/Archives] Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian en visite à Bourges, le 10 juin 2013 [Alain Jocard / AFP/Archives]

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a souligné vendredi que l'opération militaire au Mali avait été marquée par des incidents dans lesquels il y a eu deux blessés français cette semaine, et d'incessantes découvertes de tonnes d'armes.

Sur RFI, le ministre a observé: "On parle beaucoup moins d'incidents, d'action militaire, mais elle se poursuit et nos forces travaillent là dans des conditions extrêmes, très difficiles".

"On s'habitue, il y a moins d'événements, mais tous les jours, on trouve des caches d'armes, par tonnes", a insisté M. Le Drian.

"Il y a encore quelques incidents puisqu'il y a eu cette semaine deux blessés parmi les forces spéciales françaises", a-t-il dit, sans donner d'éléments sur ces indicents.

"La sécurisation se poursuit, elle est largement gagnée, le sanctuaire jihadiste a disparu, mais il faut être extrêmement vigilants par rapport à des éléments sporadiques qui peuvent remettre en cause la stabilisation du pays", a averti M. Le Drian.

Un soldat français dans une rue de Gao, au Mali, le 13 juin 2013 [Lionel Bonaventure / AFP]
Photo
ci-dessus
Un soldat français dans une rue de Gao, au Mali, le 13 juin 2013

"Il faut poursuivre la recherche de caches d'armes" qui "montrent qu'il y avait une organisation considérable destinée à remettre en cause la sécurité en France et en Europe". Elles étaient destinées "pas seulement à Bamako mais à des actions terroristes dans le monde entier", a assuré le ministre de la Défense.

Il a expliqué que le retrait des forces françaises se poursuivrait mais qu'il y aurait "un plateau" pendant l'été.

Les effectifs, "de 3.500-3.600 aujourd'hui", seront "de l'ordre de 2.000" comme prévu à la fin de l'été, a indiqué le proche du président François Hollande. Fin 2013, il y aura "1.000 militaires" pour "effectuer des missions de contre-terrorisme en bonne articulation avec la mission des Casques bleus" qui va s'installer à partir du 1er juillet, a-t-il dit aussi.

À suivre aussi

Le commandement de cyberdéfense s'installe à Rennes
Ille-et-Vilaine Le commandement de cyberdéfense s'installe à Rennes
Les pirates ont pu prendre le contrôle d'un F-15 de ce type.
Cyberattaque Des hackers piratent un avion de chasse F-15 et en prennent le contrôle
La ministre française de la Défense, Florence Parly, quitte le palais présidentiel de l'Elysée après avoir assisté à la dernière réunion hebdomadaire du gouvernement avant la prise de congés du gouvernement, le 24 juillet 2019 à Paris. [ludovic MARIN / AFP]
Défense Paris dévoile sa nouvelle stratégie spatiale militaire

Ailleurs sur le web

Derniers articles