Montebourg à LVMH : "la France a besoin de vous"

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, à Paris le 12 juin 2013 [Martin Bureau / AFP] Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, à Paris le 12 juin 2013 [Martin Bureau / AFP]

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a complimenté samedi le groupe LVMH, lors d'une visite de son atelier Louis Vuitton à Asnières (région parisienne), en rendant hommage à son "rôle moteur" dans la filière de luxe française.

"La France a besoin de vous, surtout dans cette période où les Français n'osent pas suffisamment croire en eux", a dit M. Montebourg, en visitant cet atelier historique de Vuitton - qui assure l'essentiel des profits de LVMH - dans le cadre de journées portes ouvertes ("Journées particulières") organisées ce week-end par le groupe en Europe.

"Félicitations au groupe LVMH, continuez à aller encore plus vite encore plus loin, nous ne nous en porterons que mieux !", a-t-il lancé devant Antoine Arnault, fils du PDG Bernard Arnault et directeur général de Berluti, et devant Patrick Louis Vuitton, arrière-arrière-petit-fils du fondateur de la première marque de luxe mondiale.

"Les résultats que vous affichez en forte progression montrent à quel point la locomotive que vous êtes continue sur sa vitesse et c'est un point important pour notre pays", a dit M. Montebourg.

"Vous jouez un rôle moteur", alors que la France doit "reconstruire des filières qui ont été abîmées par la crise", a encore lancé M. Montebourg, qui visitait cet atelier en compagnie de la ministre de l'Artisanat et du Tourisme Sylvia Pinel.

Tous deux se sont extasiés sur les diverses étapes de fabrication, se faisant expliquer par les ouvriers la découpe du cuir, le tannage, comment l'on colle, presse, pique et coud... "Vous pouvez être fiers, vous faites rayonner la France. Je n'avais jamais vu un sac Vuitton parce que je m'intéresse peu à ces produits, mais c'est éblouissant !", a lâché M. Montebourg en se pâmant devant un modèle "Néo-Steamer" turquoise.

LVMH, qui détient plus de 60 marques, a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 28,1 milliards d'euros et un bénéfice net de 3,43 milliards. Il emploie plus de 100.000 personnes dans le monde dont 22.000 en France.

Les relations s'étaient tendues à l'automne avec le gouvernement lorsque son fondateur Bernard Arnault avait envisagé de prendre la nationalité belge, projet auquel il a finalement renoncé.

LVMH donne accès au public, samedi et dimanche, à 42 de ses sites de mode, maroquinerie, vins et autres parfums, dont ceux de Dior, Guerlain, Bulgari, Moët & Chandon, Hennessy, Chaumet ou Tag Heuer...

En octobre 2011, la première édition de ces "Journées particulières", une opération de communication aussi vaste qu'inédite dans le secteur du luxe, avait attiré plus de 100.000 visiteurs sur 25 sites.

Environ 2.600 personnes étaient attendues ce week-end sur les seuls sites Vuitton, dont celui d'Asnières, où travaillent 230 personnes et où sont fabriquées les commandes spéciales de sacs et de malles.

Vous aimerez aussi

Insolite Il braque un magasin Louis Vuitton et se fait rattraper par les gardes du corps de Bernard Arnault
Bon à savoir Quelle est l'origine du terme «sommelier» ?
La nouvelle manufacture d'Hermès à Allenjoie (Doubs),  un grand bâtiment en bois de 5.800 m2 baigné de lumière naturelle, le 5 avril 2018 [SEBASTIEN BOZON / AFP]
Luxe Hermès inaugure sa 16e manufacture française

Ailleurs sur le web

Derniers articles