Partielle du Lot-et-Garonne: Touraine pointe "la faute" de Cahuzac

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, le 4 juin 2013 devant l'Assemblée nationale [Bertrand Langlois / AFP/Archives] La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, le 4 juin 2013 devant l'Assemblée nationale [Bertrand Langlois / AFP/Archives]

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a estimé lundi que "la faute" de Jérôme Cahuzac "a porté très fort" dans le résultat de la législative partielle du Lot-et-Garonne, où le candidat du PS a été éliminé dès le premier tour.

"L'affaire Cahuzac est évidemment au centre de ce qui s'est passé (...). C'est une circonscription particulière, une élection particulière avec un taux d'abstention important, qui fait suite à une affaire retentissante", a observé la ministre sur Europe 1. "Il va de soi que la faute de cet homme a porté très fort dans cette élection".

Mme Touraine a ajouté que "l'unité de la gauche, surtout dans des périodes difficiles, est toujours nécessaire". "Nous avons besoin que la gauche soit unie et rassemblée", a-t-elle dit.

Interrogée sur le deuxième tour, Mme Touraine a affirmé qu'il fallait "empêcher l'élection d'un candidat du FN", soulignant que sur ce point, "la ligne du PS n'a jamais varié".

Cette élection partielle dans le fief de Jérôme Cahuzac fait suite à la démission du gouvernement puis de l'Assemblé nationale de l'ancien ministre du Budget, mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

A l'issue du premier tour, le candidat UMP est arrivé en tête avec 28,71% des voix devant celui du FN (26,04%). Le candidat socialiste, qui a obtenu 23,69% des suffrages, est éliminé.

Vous aimerez aussi

Politique Thaïlande : la princesse ne sera pas premier ministre
Élections Les municipales de 2020 sont déjà dans toutes les têtes à Paris
Politique Rachida Dati se dit «intéressée» par la mairie de Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles