Combien les élections municipales coûtent à l'Etat ?

Les élections municipales coûtent 128.4 millions d'euros à l'Etat. [AFP / Archives]

L’Etat a budgété 128,4 millions d'euros pour les élections municipales qui se tiendront le 23 et 30 mars prochain.

 

128,4 millions d’euros très précisément. C'est la somme inscrite au budget de la mission Administration territoriale de l’Etat pour les élections municipales qui se dérouleront le 23 et 30 mars prochain.

Rapportée au nombre d'électeurs inscrits, l'organisation du scrutin de cette année reviendra un peu plus chère pour la collectivité que lors des dernières municipales de 2008 : 2,86 euros par électeur contre 2,57 euros en 2008. 

Sur ces 128,4 millions d’euros, 117,6 millions sont destinées à des dépenses dites de fonctionnement. Dépenses qui se répartissent ainsi :

51 millions d’euros pour le remboursement des frais de campagne des candidats (locaux, déplacements, "petits fours"). Pour mémoire les candidats sont remboursés partiellement (47,5%) s'ils obtiennent au minimum 5% des suffrages.

- 26,5 millions pour le remboursement des frais de propagande des candidats (publicité, tract, affichage…)

- 22 millions pour l’acheminement de la propagande adressée aux électeurs et dans les mairies.

- 4,5 millions d’euros pour les frais de la commission de propagande.

- Enfin 13,6 millions d’euros de frais divers (autres frais postaux, frais d’assemblée électorale, achats d’urnes, d’isoloirs etc.)

Les 10,8 millions d’euros restant financent les dépenses de personnel provoquées par la tenue d'élections sous la forme d’heures supplémentaires. 

 

Des économies réalisables... sur le papier

Aujourd'hui, les électeurs reçoivent pour chaque élection par courrier une enveloppe contenant les listes des candidats et les bulletins de vote correspondants.

A l’avenir, les noms des candidats et les bulletins de vote pourraient être disponibles uniquement sur internet. Le gouvernement avait tenté l’expérience en 2009 lors des élections européennes. Cette économie de papier équivalait à 10.000 de tonnes de papiers au niveau national selon un rapport parlementaire de novembre 2013.

Le ministre de l’Interieur Manuel Valls voulait appliquer cette consigne aux élections municipales. Il y a renoncé devant les protestations. Pourtant, elle aurait représenté une économie de 27,6 millions d’euros.

 

A Besançon, le porno s'invite aux élections municipales

Municipales : match serré en vue à Angers 

Hidalgo veut faire nager Paris

À suivre aussi

La taxe devrait s'appliquer à une trentaine de groupes incluant Google, Amazon, Facebook et Apple (Gafa).
Internet Le Parlement adopte définitivement la taxe sur les géants du numérique
Budget Prix du gaz, contrôle technique, encadrement des loyers à Paris... ce qui change au 1er juillet
Le président de la Cour des comptes, Didier Migaud, le 8 février 2017 à Paris [FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives]
Économie La Cour des comptes tire la sonnette d'alarme sur la dette publique française

Ailleurs sur le web

Derniers articles