Les résultats des ministres candidats

Photo de famille du gouvernement le 17 mai 2012 sur les marches de l'Elysée [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]

17 ministres étaient en lice pour ce premier tour des élections municipales dont 15 à des places éligibles. Découvrez leurs résultats.

 

> Marie-Arlette Carlotti à Marseille

La ministre déléguée aux Personnes handicapées, tête de liste PS dans le 3e secteur de Marseille (Bouches-du-Rhône) arrive en deuxième position avec 24,66% des suffrages au premier tour. Ballotage.

 

> Frédéric Cuvilier à Boulogne-sur-Mer

A la tête d'une liste d'Union de la Gauche dans sa ville de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais),  le ministre des Transports rassemble 49,82% des suffrages au premier tour. Ballotage très favorable.

 

> Manuel Valls à Evry

La liste PS d'Evry (Essonne) sur laquelle figure le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en troisième position arrive en tête du premier tour avec 47,86% des suffrages. Ballotage favorable.

 

> Laurent Fabius au Grand-Quevilly

Le ministre des Affaires Etrangères figure en 11e position sur la liste PS du Grand Quevilly. Sa liste, conduite par Marc Massion, arrive en tête avec 75,97% des suffrages.

 

> Cécile Duflot à Paris

La liste où figure en dernière position la ministre du Logement à Paris dans le 11e arrondissement arrive  troisième avec 11,6% des suffrages au premier tour. Elle peut se maintenir.

 

> Pascal Canfin à Paris

La liste EELV conduite par Christophe Najdovski et où figure le ministre du Développement dans 12e arrondissement arrive troisième avec 10,06% des suffrages au premier tour. Ballotage.

 

> Yamina Benguigui à Paris

La ministre déléguée à la Francophonie, Yamina Benguigui, quatrième de la liste socialiste conduite par Rémi Feraud dans le 10e arrondissement, qui obtient 44,36% des voix. Ballotage favorable.

 

> Pierre Moscovici à Valentigney

Le ministre de l'Economie et des Finances est numéro 3 de la liste PS à Valentigney (Doubs). Celle-ci est créditée de 47,11% des suffrages au premier tour. Ballotage.

 

> Michel Sapin à Argenton-sur-Creuse

La liste sur laquelle le ministre du Travail figure en troisième position à Argenton-sur-Creuse  (Indre) arrive en tête avec 51% des suffrages au premier tour. Vincent Millan, gendre de Michel Sapin, est élu.

 

> Aurélie Filippetti à Metz

Numéro deux sur la liste de Dominique Gros à Metz qui obtient 35,68% des suffrages au premier tour. En ballotage favorable dans le cadre d'une triangulaire.

 

> Guillaume Garot à Laval

La liste sur laquelle le ministre de l'Agroalimentaire figure en troisième position à Laval obtient 34,52% des suffrages au premier tour. Jean-Christophe Boyer se retrouve en ballotage défavorable face au centriste François Zoccheto.

 

> François Lamy à Palaiseau

La liste sur laquelle le ministre de la Ville figure en deuxième position à Palaiseau (Essonne) obtient 38,58% des suffrages au premier tour et se classe en seconde position derrière Grégoire de Lasteyrie (UD).

 

> Stéphane Le Foll au Mans

Le ministre de l'Agriculture, est numéro sept de la liste emmenée par Jean-Claude Boulard au Mans (Sarthe) qui obtient 34,74% des suffrages au premier tour. Quatre candidats sont qualifiés pour le second tour.

 

> Michèle Delaunay à Bordeaux

La ministre déléguée aux Personnes âgées, deuxième de la liste PS à Bordeaux, ne parvient pas à endiguer le bon score d'Alain Juppé élu d'emblée : Vincent Feltesse n'a obtenu que 22,58% des suffrages au premier tour.

 

> Benoît Hamon à Trappes

Le ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire est cinquième sur la liste socialiste de Trappes (Yvelines) qui a obtenu 47,41% des suffrages au premier tour.

 

> Valérie Fourneyron à Rouen

La ministre des Sports est en deuxième position sur la liste socialiste de la préfecture de Seine-Maritime. Sa liste décroche 30,24% des suffrages au premier tour. Cinq candidats sont qualifiés pour le second tour.

 

> Victorin Lurel à Vieux-Habitants

La liste sur laquelle le ministre des Outre-mer figure en 29e et dernière position à Vieux-Habitants (Guadeloupe) obtient 44,61% des suffrages au premier tour. L'UMP Aramis Arbau est élu dès le premier tour.

 

Paris : vers un duel de dames

Jean-Claude Gaudin reste le patron à Marseille

Le FN bat tous les records au premier tour

Bayrou : le retour

Combien les élections municipales coûtent à l'Etat ? 

Pour être conseiller municipal, mieux vaut s'appeler Michel ou Catherine 

 

À suivre aussi

Politique Les Républicains élisent leur chef
Élections Portugal : le PS en position de force pour remporter les législatives
Municipales : les communes rurales peinent à trouver leurs futurs maires
Élections Municipales : les communes rurales peinent à trouver leurs futurs maires

Ailleurs sur le web

Derniers articles