Cote de confiance en baisse pour Hollande et Valls

François Hollande et Manuel Valls, à la maison de la Chimie, à Paris, le 28 avril 2014 [Yoan Valat / POOL/AFP/Archives] François Hollande et Manuel Valls, à la maison de la Chimie, à Paris, le 28 avril 2014 [Yoan Valat / POOL/AFP/Archives]

La cote de confiance de François Hollande recule en juin de 2 points pour s'établir à 16% et celle de Manuel Valls de trois points, à 42%, selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group à paraître dans le Figaro Magazine à paraître vendredi.

 

Toujours selon ce sondage, le total des personnes interrogées ne faisant pas confiance au chef de l'Etat s'établit ce mois-ci à 81%, soit une hausse de trois points. Cette hausse est également de trois points pour le Premier ministre, avec 51% des personnes interrogées ne lui faisant pas confiance.

La structure détaillée de la cote de confiance révèle que 38% seulement à gauche font confiance au chef de l'Etat (-2 par rapport à mai). Le chiffre est de 46% chez les socialistes. 52% des sympathisants socialistes ne lui font pas confiance (+3).

En ce qui concerne Manuel Valls, sa cote de confiance à gauche gagne un point, s'établissant à 60%. 68% des sympathisants socialistes font confiance au Premier ministre (+ 2) et 27% (-2) ne lui font pas confiance.

 

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population, entre le 28 mai et le 2 juin, selon la méthode des quotas et stratification par région et catégorie d'agglomération.

 

À suivre aussi

Selon les médias belges, Paul Magnette privilégierait une coalition «arc-en-ciel», entre les socialistes, les libéraux et les écologistes, auxquels pourraient se joindre les chrétiens-démocrates flamands.
crise politique Belgique : enfin un gouvernement, après plus de 330 jours sans ?
Faut-il autoriser le travail de nuit sans compensation ?
Politique Faut-il autoriser le travail de nuit sans compensation ?
Le début des horaires nocturnes pourrait être retardé de 21 heures à minuit.
Gouvernement Vers une baisse des indemnisations du travail de nuit dans les commerces alimentaires ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles