Réforme ferroviaire : l'UMP en ordre dispersé

Jean-Pierre Raffarin s'est prononcé contre la réforme ferroviaire ce matin au micro de France Inter.[Edouard de Mareschal / AFP/Archives]

Le gouvernement présente ce mardi à l'Assemblée son projet de réforme ferroviaire. A quelques heures de l'examen du texte, la ligne de conduite de l'opposition  reste floue.

 

Interrogé sur la position de l'UMP au sujet de la réforme ferroviaire, présentée ce mardi à l'Assemblée par le gouvernement, l'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin a, ce matin, clairement affiché sa position. "Nous sommes contre cette réforme ferroviaire", a-t-il affirmé au micro de France Inter, avant d'ajouter, "chacun peut s'exprimer mais il y a une majorité, cette majorité est contre la réforme."

 

 

Cette déclaration rejoint la position d'un certain nombre de ténors de l'UMP qui sont montés au créneau pour s'opposer au projet de loi.

 

Luc Chatel

Interrogé lundi sur RTL, le nouveau secrétaire général par intérim de l'UMP a dit souhaiter le retrait du texte. "Je demande au gouvernement de le retirer" vu qu'il "s'agit d'un texte qui va dans la mauvaise direction, et qui est un retour en arrière", a-t-il affirmé.

 

Dominique Bussereau

Interrogé lundi au micro de France Info, l'ancien secrétaire d'Etat aux Transports va appeler à voter contre la réforme ferroviaire, ajoutant que "la très grande majorité de l'UMP va voter contre."

 

 

Mais quelques heures après ces déclarations, plusieurs poids lourds de l'UMP se sont prononcés pour un vote favorable du texte.

Patrick Devedjian

Le député des Hauts de Seine a tenu des propos cinglants envers Luc Chatel ce matin sur LCI. L'ancien ministre n'a pas apprécié d'entendre le nouveau secrétaire général de l'UMP parler au nom du parti en réclamant le retrait de la réforme ferroviaire. "Luc Chatel devrait se taire", a-t-il affirmé ajoutant "Il n'est pas là pour dire la ligne mais pour expédier les affaires courantes.

 

 

Xavier Bertrand

Le député UMP de l'Aisne a précisé lundi sur BFM TV qu'il votera pour la réforme. "Ce n'est pas un texte parfait, mais je ne demande pas le retrait et je ne voterai pas contre ce texte", a-t-il assuré au micro de Jean-Jacques Bourdin.

 

Thierry Mariani

Le député des Français de l'étranger s'est prononcé en faveur du texte sur Twitter lundi. "Réforme ferroviaire : nous l'avions préparée!! Même si elle est insuffisamment financée et ne parle pas assez de concurrence, je voterai "Pour", a-t-il tweeté avant d'ajouter une pique destinée aux opposants du texte : "Parce qu'en politique, même quand on est dans l'opposition, il faut être cohérent avec ses positions passées…"

 

 

Frédéric Lefebvre

Cette position est partagée par le député de la première circonscription des Français établis hors de France. "Je vote Pour la réforme ferroviaire & donc Contre la grève Il faut se préparer à la concurrence Pensons aux Français", a-t-il déclaré sur Twitter aujourd'hui.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles