Notes : Benoît Hamon pour une réforme de l'évaluation des élèves

Benoît Hamon à l'Elysée, le 31 juillet 2013.[Bertrand Langlois / AFP/Archives]

Le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon a défendu dans un entretien accordé au Parisien publié ce mardi l'idée "d'une nouvelle évaluation au service de l'apprentissage et des progrès des élèves."

 

"Encourager les progrès et valoriser les acquis", tels sont les objectifs fixés par le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, qui lance ce mardi une consultation pour réformer l'évaluation des élèves.

Partant du constat que le système actuel d'évaluation "souligne les lacunes et les échecs des élèves", Benoît Hamon demande à ce que soit instauré une évaluation plus "exigeante", "bienveillante" qui stimule les élèves au lieu de les "décourager."

 

Les travaux personnels encadrés pris en exemple

Est-ce à dire pour autant qu'il s'agit de la fin des notes ? Benoît Hamon se veut plus prudent. "Elle est utile, mais, quand elle paralyse, on doit lui substituer d'autres formes d'évaluation", a-t-il affirmé au Parisien.

Selon lui, les travaux personnels encadrés (TPE) constituent une bonne alternative qui permet notamment de "juger l'aptitude de l'élève à travailler de manière collective."

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles