François Hollande hué sur les Champs-Elysées

François Hollande et le général Pierre de Villiers le 14 juillet sur les Champs-Elysées [ALAIN JOCARD / AFP]

Le président de la République François Hollande a été visé par des sifflets et des huées alors qu'il descendait les Champs-Elysées à l'occasion du défilé du 14 juillet.

 

Est-il acceptable de siffler le président de la République le 14 juillet : sondage.

 

Les fêtes nationales se suivent et se ressemblent pour François Hollande. Comme l'année dernière, le chef de l'Etat a été visé par des huées et sifflets alors qu'il participait au traditionnel défilé du 14 juillet au côté du général Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées.

 

 

Ces manifestations de mécontentement, proférées au passage du véhicule de commandement, étaient nettement audibles lors de la transmission télévisée du défilé. Les forces de l'ordre sont intervenues pour neutraliser ces agissements.

 

 

Contrairement à l'année dernière, lorsque les manifestations avaient été exécutées par des militants proches du Printemps Français, les origines de ces perturbations ne sont pas encore clairement identifiables même s'il est plausible de les rechercher dans des mouvances comparables :

 

 

Les sifflets ont suscité des réactions variées sur les réseaux sociaux. Narquoises ou navrées.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles