Violences et antisémitisme: Bartolone dénonce "des hordes acharnées"

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, le 15 juillet 2014 [Bertrand Guay / AFP/Archives] Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, le 15 juillet 2014 [Bertrand Guay / AFP/Archives]

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), a estimé lundi que "depuis quelques jours, la haine provoque en France des actions inacceptables", dénonçant "des hordes acharnées", au lendemain des violences à Sarcelles.

"A Sarcelles, une synagogue a été explicitement, il y a quelques heures, prise pour cible par une bande fanatisée. Un commerce a été dévasté, parce qu’il était réputé accueillir une clientèle juive. Des slogans ouvertement antisémites, prônant l’assassinat, la destruction et la flétrissure, prolifèrent et se répandent", écrit Claude Bartolone sur son blog.

À suivre aussi

Un manifestant est arrêté le 28 octobre 1989 à Prague.
République Tchèque Il y a 30 ans à Prague, la révolution de Velours
Social Gilets jaunes : des violences, et après ?
La tension monte à Hong Kong.
Hong Kong Nouveaux heurts à Hong Kong, un policier blessé par une flèche

Ailleurs sur le web

Derniers articles