Marine Le Pen se dit prête à gouverner en cohabitation

Marine Le Pen, présidente du Front National, lors d'une conférence de presse, à Nanterre, le 25 juin 2014 [Stephane de Sakutin / AFP/Archives] Marine Le Pen, présidente du Front National, lors d'une conférence de presse, à Nanterre, le 25 juin 2014 [Stephane de Sakutin / AFP/Archives]

La présidente du Front national Marine Le Pen se dite prête à gouverner en cohabitation avec François Hollande, en cas de dissolution, dans une interview au Figaro à paraître samedi.

 

 "Je peux vous dire une chose très clairement : nous, si nous obtenons une majorité, nous assumerons les responsabilités que nous aurons confiées les Français", déclare Mme Le Pen.

La dirigeante frontiste dit croire à une dissolution de l'Assemblée nationale dans un délai assez rapide en raison de "la crise politique extrêmement lourde que nous vivons" et qui "ne peut qu’entraîner un retour aux urnes".

Selon elle, le gouvernement Valls II, "dernière cartouche de François Hollande, est un gouvernement de pure provocation".

Soulignant qu'à l'inverse du Front national, la dissolution "n'est pas souhaitée à l’UMP, où la cohabitation semble exclue", elle critique cette attitude de la droite qui montre, selon elle, "son vrai visage, purement électoraliste".

"Comment peuvent-ils refuser une cohabitation qu’ils ont eux-mêmes théorisée ?", "Comment expliqueront-ils aux électeurs qui votent pour eux qu’ils refuseront de prendre leurs responsabilités pour changer la situation dramatique dans laquelle est plongé le pays ?", lance la dirigeante frontiste.

 

 

 

 

À suivre aussi

Selon les médias belges, Paul Magnette privilégierait une coalition «arc-en-ciel», entre les socialistes, les libéraux et les écologistes, auxquels pourraient se joindre les chrétiens-démocrates flamands.
crise politique Belgique : enfin un gouvernement, après plus de 330 jours sans ?
Faut-il autoriser le travail de nuit sans compensation ?
Politique Faut-il autoriser le travail de nuit sans compensation ?
Le début des horaires nocturnes pourrait être retardé de 21 heures à minuit.
Gouvernement Vers une baisse des indemnisations du travail de nuit dans les commerces alimentaires ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles