Jean-Marie Le Guen dément avoir appartenu au GUD

Jean-Marie Le Guen à son arrivée le 27 août 2014 à l'Elysée pour le Conseil des ministres [Bertrand Guay / AFP/Archives]

Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a formellement démenti avoir appartenu dans sa jeunesse au groupe d'extrême droite GUD, en réponse aux allégations du journaliste Laurent Mauduit.

 

Après l'affaire des diplômes de Cambadélis, c'est au tour du secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement d'être renvoyé à son passé par le journaliste de Médiapart Laurent Mauduit.

Dans son ouvrage, A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle, l'auteur affirme que Jean-Marie Le Guen a fait ses premiers pas en politique au sein du Groupe union défense plus connu sous l'acronyme GUD. Le groupe est une organisation étudiante de la droite nationaliste connue pour son activisme dans les années 1970.

 

Information "délirante"

Jamais une telle information n'avait circulé jusqu'à présent. Jean-Marie Le Guen aurait plutôt fait ses débuts en politique au Mouvement de la Jeunesse Socialiste (MJS).

Sur Twitter, le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement a formellement démenti cette information qu'il juge "délirante", avant d'ajouter qu'il se réserve d'engager des poursuites judiciaires.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles