Niqab à la Gare de l'Est : Nadine Morano se fâche

Nadine Morano le 27 mai 2014 à Paris.[Stéphane de Sakutin / AFP/Archives]

Alors qu’elle descendait mardi d’un TGV à Paris, l’eurodéputée Nadine Morano a interpellé une femme portant un niqab, sous prétexte qu’elle enfreignait la loi. L'affaire fait le buzz.

 

En sortant d’un TGV à la Gare de l’Est (Xe arrondissement de Paris), Nadine Morano – ancienne ministre chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle dans le gouvernement Fillon 3 - a croisé, mardi après-midi une femme portant un niqab.

Choquée – le port du niqab dans l’espace public constitue une infraction passible d’une amende pouvant atteindre 150 euros - elle a décidé, de son propre chef, d’avertir les policiers présents dans l’enceinte de la gare.

 

"On ne sait pas qui est dessous"

"Elle tirait une valise à roulettes. J'ai signalé au poste de police sa présence, car on ne sait pas qui est dessous et notre vigilance doit être sans faille", a expliqué Nadine Morano à l’AFP.

 

 

 

Néanmoins, ce qu’a omis de préciser l’eurodéputée, c’est que les policiers qu’elle a sollicités pour procéder au contrôle de la femme, ne l’ont elle-même pas reconnue, selon Le Parisien. Au point de lui demander ses papiers pour justifier son identité.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles