Le volet recettes du budget de l'Etat 2015 voté à l'Assemblée

L'Assemblée nationale. [AFP ]

L'Assemblée nationale a voté mardi le volet recettes du projet de budget de l'État pour 2015 à une courte majorité, de 266 voix contre 245, 56 députés s'étant abstenus, dont 39 socialistes.

 

La grande majorité des socialistes (apparentés chèvenementistes compris) et des radicaux de gauche ont voté pour.

Mais 39 socialistes frondeurs, dont les anciens ministres Aurélie Filippetti et Benoît Hamon ainsi que Delphine Batho, se sont abstenus, soit la plus forte proportion atteinte depuis le début de leur contestation de la politique économique du gouvernement. L'abstention a aussi été de mise pour 14 écologistes. 

La droite et le Front de Gauche ont voté contre, pour des raisons différentes.

Cette première partie du projet de loi de finances 2015 a été "adoptée sans vote bloqué ni recours au 49.3, un soutien clair du groupe socialiste au gouvernement", a twitté le chef de file des députés socialistes de la commission des Finances, Dominique Lefebvre. Mais le volet recettes a été "adopté de justesse" de quelques voix, a jugé l'UMP Lionel Tardy sur le réseau social. "Ça promet sur la 2ème partie, les dépenses! La chasse aux frondeurs peut débuter!" a raillé un autre UMP, Philippe Gosselin.

Avant le vote, le secrétaire d'État au Budget Christian Eckert s'était déclaré "serein" sur un scrutin "qui doit rassembler toute la majorité, défendant un texte "empreint de justice fiscale". Le président du groupe PS Bruno Le Roux avait dit ne pas comprendre que "des députés socialistes puissent ne pas voter un budget qui rend un peu plus de trois milliards d'euros de pouvoir d'achat aux Français" via la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu.

 

À suivre aussi

Économie Budget de la «sécu» 2020 : ce que ça va changer pour vous
Bruno Le Maire et Gérald Darmanin à Paris le 26 septembre 2019 [Bertrand GUAY / AFP]
Gouvernement Un budget 2020 sur fond de gilets jaunes et de ralentissement mondial
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, le 17 septembre 2019.  [CLEMENT MAHOUDEAU / AFP/Archives]
Fiscalité Impôt sur le revenu, taxe d'habitation : les mesures fiscales du budget 2020

Ailleurs sur le web

Derniers articles